Les statistiques le disent, Messi est le joueur le moins important de la MSN !

Voir le site Téléfoot

Neymar Suarez Messi   FC Barcelone
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2016-10-28T09:41:45.835Z, mis à jour 2016-10-28T09:47:22.463Z

Si la MSN emporte tout sur son passage, la hiérarchie interne semblerait être bien différente de ce que l'on pourrait penser...

Depuis maintenant deux ans, elle fait cauchemarder les défenseurs et les gardiens de toute l’Europe, elle c’est la fameuse MSN mise en place par le président Bartomeu à Barcelone. Messi, Suarez, Neymar, trois des meilleurs joueurs du monde pour une attaque stratosphérique, peut-être le meilleur trio jamais aligné.


Des statistiques affolantes

La MSN est donc la menace ultime, les chiffres en témoignent. Avec 264 buts inscrits depuis leur premier match ensemble, les trois gâchettes marquent plus que n’importe qui. Alors que leur présence a fait du Barça l’équipe la plus offensive d’Europe, seuls le Real Madrid et le Paris Saint-Germain ont scoré plus de fois que le trio !  


En termes de passes décisives, ils ne sont pas non plus en reste. Les stars blaugrana en ont cumulé 129 durant la même période.


Messi, le moins indispensable des trois


Si leur impact sur les résultats de club Culé est bien évidemment énorme, leur présence commune sur le terrain faisant grimper le taux de victoires des Blaugrana de 66,7% à  81,3%, ils n’ont pas tous les trois la même importance statistique.

Si avec 104 buts et 47 passes décisives, le quintuple Ballon d’Or argentin est le plus efficace des trois larrons, il est à l’inverse celui dont l’absence est la moins impactante. En effet, lorsque seul Messi est absent, le Barça remporte 85,7 % de ses rencontres !  A l’inverse, la seule absence de Suarez a des conséquences catastrophiques puisque le taux de victoire chute à 71,4%, quand celle de Neymar le fait passer à 73.3%.

De quoi remettre en question l’importance de La Pulga dans le collectif catalan et son leadership sur l’attaque. Alors que Messi songerait à un départ, on peut se demander s’il serait si néfaste…