Sur les tablettes de Dortmund, Lucien Favre entretient le flou sur son avenir

Voir le site Téléfoot

Lucien Favre   OGC Nice
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-05-13T08:51:29.203Z, mis à jour 2017-05-13T08:51:30.605Z

En conférence de presse, Lucien Favre a botté en touche face aux questions sur son avenir. Il préfère ne pas commenter les rumeurs l'envoyant à Dortmund un an après son arrivée à Nice.

Auteur d’une saison incroyable à l’OGC Nice, Lucien Favre sera-t-il encore en Ligue 1 la saison prochaine ? Rien n’est moins sûr. Le Suisse est pisté par le Borussia Dortmund et il pourrait bien retourner en Bundesliga après une pige d’un an en Ligue 1.

Une saison réussie…

Avec un club disposant d’un budget moindre par rapport à Monaco et au PSG, Lucien Favre réalise des miracles à Nice. Véritable funambule quand il s’agit de jongler entre les blessures et les coups de moins bien, il a offert un joli podium au Gym, le titre honorifique de champion d’automne de la saison 2016/2017 et une victoire de prestige face au PSG. Certes, il lui a manqué un soupçon d’huile dans le moteur pour obtenir le titre au nez et à la barbe des deux géants de la Ligue 1. Mais qu’importe : les résultats sont là et nous pouvons bel et bien affirmer que l’exercice est réussi alors que beaucoup d’observateurs voyaient les Aiglons s’effondrer en 2017.

…mais un avenir en pointillé

Ceci étant, il n’est pas acté que Lucien Favre restera à Nice un an de plus alors qu’il est sous contrat jusque 2019. Depuis quelques jours, des bruits de couloir insistants font de lui le remplaçant idéal du contesté Thomas Tuchel sur le banc du Borussia Dortmund. Lucien Favre connaît bien la Bundesliga pour y avoir entraîné le Hertha Berlin et le Borussia Mönchengladbach et, par conséquent, y avoir fait sa réputation. À ses yeux, et tout le monde le comprendrait, le BVB s’apparenterait à un véritable challenge, avec des ambitions à la hausse et un objectif clair : faire tomber le Bayern Munich.

Il botte en touche

Toujours est-il que Lucien Favre, sans doute concentré sur la fin de saison et les deux dernières journées de Ligue 1, préfère botter en touche en conférence de presse. Interrogé sur son futur, il confie, « Je ne commente pas les rumeurs. » Une phrase assez neutre qui entretient le flou malgré la confiance des dirigeants de l’OGC Nice. À l’inverse, Thomas Tuchel, à qui on prête des désaccords avec le directeur exécutif Hans-Joachim Watzke, se fait beaucoup moins d’illusions, « Il serait naïf de ma part de dire, ‘on continue comme ça’. La prolongation d’un contrat n’est pas un diplôme ou une médaille qu’on vous accroche autour du cou. »