La taxe Hollande ? " une catastrophe " selon Thiriez

Voir le site Téléfoot

Frédéric Thiriez
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-03-01T15:56:00.000Z, mis à jour 2012-03-01T16:02:10.000Z

Le président de la Ligue de football professionnel s'est exprimé aujourd'hui au micro de RMC sur la proposition du candidat PS de taxer à 75% les salaires supérieurs à 1 million d'euros par an. La survie du championnat est en jeu pour Frédéric Thiriez.

La mesure annoncée par François Hollande n'a pas mis beaucoup de temps pour créer une résistance farouche du milieu du football.




Frédéric Thiriez a pu profiter de cette polémique pour conjuguer sa fonction de président de la LFP avec son métier d'avocat. Dans un sévère réquisitoire envers la proposition de François Hollande, il assure que son devoir est de « défendre les intérêts vitaux du football quand ils sont menacés ». Rappelant l'impact négatif d'une telle mesure sur l'attractivité des clubs, le juriste prévoit une « catastrophe » pour le premier sport national.




Habitués aux conflits avec la Ligue, les clubs professionnels font cette fois front uni avec l'institution. Michel Seydoux, président du LOSC, s'est notamment exprimé pour remettre en cause cette sur-taxation qui ramènerait le football au niveau « associatif ». Selon lui, le but affiché est autre : « Si tuer le foot pro est un choix politique, soit, mais il faut l'assumer » estime-t-il sur RMC.




Soutien affiché du candidat socialiste pour l'élection présidentiel, Vikash Dhorasoo a pris le contre-pied des responsables du foot français. L'ancien international a même joué de provocation dans ses propos : « Je m'en fous du niveau du foot français, moi ce qui m'importe c'est que le quotidien de ceux qui galèrent et qui souffrent parce qu'ils n'ont pas de pouvoir d'achat ».


Fan de ballon rond, François Hollande va pourtant devoir faire preuve de pédagogie auprès des clubs pour expliquer et faire accepter sa proposition.