Téléfoot, l'After : "Le coeur des Français bat à nouveau pour les Bleus"

Voir le site Téléfoot

Cl4kZkAWQAAS7D9 large jpg
Par Nicolas SCHIAVI|Ecrit pour TF1|2016-10-02T16:17:27.354Z, mis à jour 2016-10-02T16:18:50.664Z

Le Président de la FFF s'est confié en exclusivité à l'After de Téléfoot. Le dirigeant revient sur la santé du football français, de l'équipe nationale à la Ligue 1.

La France du football va bien, merci. Interrogé par l'After de Téléfoot, Noël Le Graët veut laisser le temps au temps, afin que l'équipe de France puisse continuer de grandir dans le coeur des supporters. Selon le Président de la FFF, les hommes de Didier Deschamps sont sur la bonne voie et leur récente renaissance fait du bien à  tout le football français.

"L'équipe nationale est en progrès"

Finalistes de l'Euro 2016, les Bleus ont fait un très beau parcours en redorant par la même occasion le blason tricolore. "Tous les sondages sont extrêmement positifs. L'équipe de France est revenue à un bon niveau et on se rapproche des grandes équipes. On a fait un très bon championnat d'Europe après une Coupe du monde qui était très positive" a déclaré Noël Le Graêt.

"L'équipe nationale est en progrès. Elle a de jeunes joueurs de talent qui sont titulaires dans les grands clubs européens. Elle est très bien dirigée par Didier Deschamps. Le coeur des Français bat à nouveau pour les Bleus" a-t-il certifié.

La Ligue 1

"Le football français est le moins endetté d'Europe. On a des stades parfaitement adaptés grâce à l'Euro qui a été exceptionnel en termes d'image" a assuré le président de la FFF, conscient que les Bleus ont fait du bien à tout un peuple.

Malgré la baisse de fréquentations dans les stades de Ligue 1, Noël Le Graët ne s'inquiète pas et pointe la concurrence anglaise. "Il y a moins de monde dans les stades. On est habitué à ce que Marseille joue les premiers rôles et il y a une incidence sur cette moyenne. Par ailleurs, nos présidents sont en difficulté par rapport aux Anglais car les budgets n'ont rien à voir" a-t-il déclaré. Ce n'est pas l'avis du consultant de Téléfoot, Bixente Lizarazu, pour qui Noël Le Graët est trop "optimiste" concernant cet état des lieux du championnat de France.