Dans l'actualité récente

[Téléfoot l'After] Le PSG recrute le Zlatan de l'E-sport

Voir le site Téléfoot

ATF YellowStar macaron
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2016-10-23T14:13:35.286Z, mis à jour 2016-10-23T14:16:42.524Z

Décidé à investir dans l'E-sport, le PSG a confié les rênes de son projet à une star des jeux vidéos, le jeune français Yellowstar. Entretien.

Jeudi, le Paris Saint-Germain est entré dans un nouveau monde en lançant officiellement sa franchise e-sport. Le terrain de jeux (vidéo) est virtuel mais les joueurs vedettes bien réels. L’after de Téléfoot recevait ce matin Bora Kim, ancien champion d’E-sport et responsable de cette nouvelle section du PSG. Focus sur une pratique en pleine essor.

L’E-sport, compétition de jeux vidéo, se développe énormément, notamment en Asie et représente aujourd’hui 250 millions de joueurs, un marché de 493 millions d’euros et 32 millions de téléspectateurs. C’est pour capter ce nouveau public que le club parisien a décidé de se lancer dans l’aventure. Bora Kim, dit Yellowstar, véritable star en charge du projet, nous en dit plus.

Toucher une nouvelle génération

Investir dans l’E-sport pour le Paris Saint-Germain c’est avant tout, selon le « Leonardo du virtuel », l’opportunité de « toucher une nouvelle génération de supporters » qui est « née avec une manette entre les mains ».

En termes merchandising, c’est un marché énorme qui s’ouvrirait avec l’idée d’écouler de nombreux produits dérivés et, pourquoi pas, d’arriver à drainer cette population dans les stades français lors d’événements vidéo ludiques.

Un pari sur l'avenir

Même si pour notre consultant, le terme sport est galvaudé dans une activité où le rythme cardiaque n’atteint que rarement les 150 pulsassions par minute, cette initiative du club champion de France pourrait s’avérer un très bon coup financier et publicitaire.