The Best Fifa Awards: le Onze mondial que l'on aurait dû avoir

Voir le site Téléfoot

N'Golo Kanté   Chelsea
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2017-10-24T15:39:29.978Z, mis à jour 2017-10-24T15:47:14.926Z

The Best FIFA Awards ont rendu leur verdict ce lundi soir à Londres. Si le palmarès a été fidèle aux prédictions, le Onze mondial aurait pu (dû?) connaître quelques retouches sans un règlement un brin nébuleux. Ngolo Kanté et Dani Carvajal en ont sans doute fait les frais.

Si la cérémonie organisée au London Palladium fut une réussite, la désignation du"Onze de l'année" n'a pas convaincu tout son monde.

Un onze qui prête à discussion

Comme prévu, l’équipe du FIFA/FIFPro World XI a été dévoilée hier soir, à l’occasion de la cérémonie des The Best FIFA Football Awards. Et sans surprise, l’équipe du Real Madrid, championne d'Europe en titre, y figure en bonne place avec cinq joueurs élus. Cinq joueurs déjà présents en 2016. Un constat que l'on peut élargir à toute l'équipe puisque seuls Gianluigi Buffon (en remplacement de Manuel Neuer) et Neymar (à la place de Luis Suarez) font leur apparition, ou plutôt leur retour sur le devant de la scène mondiale.

Kanté et Carvajal avaient leur place dans le XI

De manière plus étonnante - sentiment largement partagé sur les réseaux sociaux à l'officialisation du résultat - on peut se questionner sur la présence d'Iniesta dans cette équipe au détriment d’autres milieux de terrain comme Kanté, incontournable avec le champion d'Angleterre Chelsea, ou deux autres vainqueurs de la C1, Casemiro et Isco. Un questionnement légitime surtout au regard des conditions d'attribution des points par le jury qui diffèrent des catégories phares telles que celle du "meilleur entraîneur" ou du "meilleur joueur" de l'année. Alors que le capitaine et et le sélectionneur de chaque sélection nationale (+ un journaliste spécialisé par pays) sont invités à désigner ces deux dernières classes, le XI FIFA est, lui, désigné "par des joueurs professionnels du monde entier". Combien et qui exactement, cela n'est pas précisé. Un flou qui change tout. En se référant aux mêmes critères de sélection et en se rapportant aux nombre de votes enregistrés, le visage de ce onze mondial change partiellement. Les deux joueurs les plus discutés au soir de la cérémonie - Iniesta donc, et Dani Alvès (finaliste de la C1 avec la Juventus tout de même) - se voient remplacer à leur poste de prédilection par N'Golo Kanté (Chelsea) et Dani Carvajal (Real Madrid). Un onze qui a tout aussi fière allure.

(Ci-dessous le classement final du FIFA/FIFPro World XI)

XI ranking


Echouafni a séduit le jury

La désignation de ce "XI de l'année" n'est d'ailleurs pas la seule étrangeté décelée lors de cette cérémonie FIFA. Ainsi, Olivier Echouafni, sélectionné dans la catégorie du meilleur entraîneur, s'est vu attribué un nombre conséquent de points même s'il ne faisait pas partie des trois finalistes. Si son bilan en amont de l'Euro (7 victoires, 4 nuls) se voulait encourageant, il le fut nettement moins à la fin de la compétition et c'est un euphémisme de le dire (1 victoire, 2 nuls et une défaite en 1/4 de finale). Un vrai camouflet pour des Bleues favorites de LA compétition de l'année. Cela n'a pas empêché bon nombre de votants de lui attribuer quelques points. Seize d'entre eux l'ont même placé en première position (!).