Dans l'actualité récente

Thiago Motta critique le palmarès de Ben Arfa

Voir le site Téléfoot

RTST12J
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2016-12-19T12:14:26.193Z, mis à jour 2016-12-19T12:25:28.154Z

A Paris, l'ambiance suit la même suit la même courbe que les résultats comme en témoigne la dernière sortie de Thiago Motta.

Si la situation actuelle du Paris Saint-Germain met sous pression son manager, il n’est pas le seul à être sous tension du côté du Camp des Loges. Selon certaines indiscrétions, le vestiaire serait au bord de l’implosion.


Un catalyseur nommé Ben Arfa

C’est connu, c’est dans l’adversité que l’on juge de la solidité d’un groupe, les défaites révélant bien souvent les conflits latents. Il semblerait ainsi que, dans l’équipe parisienne, l’ambiance ne soit plus tout à fait à la cordialité. Fragilisé par la crise actuelle, l’équipe aurait bien du mal à se souder. Au centre des antagonismes, un nom revient avec insistance : Hatem Ben Arfa.


Déjà la cible des reproches du duo Kurzawa-Aurier à la mi-temps du match contre le leader niçois au Parc des Princes, comptant pour la 17ème journée de Ligue 1, c’est un cadre du groupe champion de France qui aurait cette fois ci quelques griefs contre le transfuge de la dernière intersaison. En effet, suite à la défaite contre Guingamp, c’est l’Italo-Brésilien Thiago Motta qui s’en est pris à l’international français.


Un joueur au « palmarès néant »

Si les circonstances de l’altercation entre les deux hommes restent inconnues, l’Equipe rapporte cependant que le milieu défensif n’aurait pas mâché ses mots à l’encontre de l’ancien lyonnais, lui reprochant son soit disant palmarès proche du néant. Une critique sévère quand on sait que Ben Arfa compte tout de même cinq titres de champion de France, une Coupe de France, une Coupe de la Ligue et cinq Trophées des Champions à son actif, c'est dire tout le crédit qu'accorde l'ancien de l'Inter aux compétitions hexagonales…


Une critique relativement infondée donc et qui surprend après les déclarations du même Thiago Motta qui déclarait au début du mois être « content d’avoir un joueur qui peut faire la différence comme ça ». D’autant plus que, si le PSG n’avance pas en ce moment, difficile d’incriminer un joueur qui passe le plus clair de son temps sur le banc ou en tribune…