Thierry Henry ne devait pas jouer la Coupe du monde

Voir le site Téléfoot

Henry, la fin d'un règne ?
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2010-05-31T12:33:00.000Z, mis à jour 2010-05-31T12:33:00.000Z

L'émission Canal Football Club a lâché dimanche soir une véritable bombe médiatique. Selon les infos de la chaîne cryptée, Thierry Henry ne devait même pas faire partie de la liste des 23 sélectionnés pour la Coupe du monde.

Henry ne faisait pas partie des 30
Le débat fait rage en France depuis le premier match de préparation contre le Costa-Rica : Thierry Henry a-t-il perdu sa place de titulaire en équipe de France, au profit d'Anelka dans l'axe et de Ribéry à gauche ? Outre la confirmation dimanche lors du match en Tunisie, où l'ancien capitaine des Bleus se contentait une fois de plus d'un rôle de remplaçant, un élément de réponse est venu du Canal Football Club, juste avant le match.


Selon les informations de Canal Plus, Raymond Domenech avait décidé de na pas sélectionné Thierry Henry dans la liste des 30 joueurs pré-convoqués pour la Coupe du monde en Afrique du Sud, à l'instar de Patrick Vieira. Une décision qui aurait marqué le passage définitif de l'équipe de France à une autre ère, avec l'absence totale de champion du monde 98. Le sélectionneur se serait rendu à Barcelone en avril lui annoncer son choix.

Joker de luxe
Comment Thierry Henry s'est-il donc retrouvé dans le groupe des 23 ? Contrairement à Vieira, Henry ne se serait pas résigné, demandant au sélectionneur un nouvel entretien. Entretien au cours duquel l'attaquant du Barça aurait finalement convaincu Domenech. Seule condition, il devrait accepter de n'être que le 23e homme, un joker de luxe. Interrogé après le match contre la Tunisie, Raymond Domenech a qualifié cette révélation de « ragot », mais tout porte à croire que ces évènements ont bien eu lieu. Difficile de penser qu'un Thierry Henry capitaine indiscutable et leader des Bleus pourrait accepter avec autant de diplomatie sa situation de remplaçant autrement.

Et qui sait si ce nouveau rôle de joker pour Henry n'offrira pas à la sélection tricolore une arme supplémentaire dans son parcours en Afrique du Sud...