Dans l'actualité récente

Tigres : André-Pierre Gignac est champion du Mexique !

Voir le site Téléfoot

André-Pierre Gignac (Tigres de Monterrey)
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2015-12-14T10:15:48.262Z, mis à jour 2015-12-14T10:25:10.371Z

André-Pierre Gignac a remporté le championnat du Mexique avec les Tigres de Monterrey, après un match fou, terminé aux tirs au but. L’attaquant français a marqué en prolongation.

André-Pierre Gignac l’a fait ! Sa belle histoire au Mexique continue et, surtout, se matérialise par un premier titre avec les Tigres de Monterrey. Ces derniers ont bel et bien remporté le tournoi d’ouverture du Championnat face aux Pumas de Mexico, après un scénario fou ! 

Gignac au Mexique : un nouvel exploit


Un match jusqu’au bout de la nuit !

Vainqueurs 3-0 au match aller à domicile, les coéquipiers d’André-Pierre Gignac se sont fait peur quand, après à la fin du temps réglementaire, ils étaient menés 3-0 à leur tour. Réduits à dix pendant la prolongation, les Pumas ont d’abord vu le titre leur échapper quand l’ancien joueur de l’OM y est allé de son but, le seizième toutes compétitions confondues sous le maillot mexicain. Mais c’était sans compter sur Gerardo Acoba, qui a envoyé les deux équipes aux tirs au but, ajoutant toujours plus de dramaturgie au choc. 

Gignac n’a pas tremblé

André-Pierre Gignac avait déjà fait parler son instinct de buteur dans la surface de réparation, après un excellent contrôle. Et son pied n’a pas tremblé lors de l’épreuve fatidique des tirs au but, remportée haut la main par les Tigres (4-2). Finaliste malheureux de la Copa Libertadores il y a quelques mois, l’attaquant français sourit et savoure à la veille de l’Euro 2016. 


Gignac : « Je suis le plus heureux du monde »

Naturellement, André-Pierre Gignac a fait montre de son bonheur au coup de sifflet final. « Je suis le plus heureux du monde. Ça a été un championnat incroyable. Je suis très content pour moi et pour mes coéquipiers. Je suis comme un fou (...). Je crois que nous n'avons pas fait une bonne partie, ce que nous avions prévu n'a pas fonctionné, mais l'important est que nous soyons champions. (...). J'ai toujours eu confiance et la foi. Nous avons dû aller aux penalties et ça a marché. » 

Passé par toutes les émotions, le nouveau chouchou du Mexique peut désormais rêver des Bleus.

Débat Téléfoot : quel est le niveau actuel de Gignac ?