Les Tigres d'André-Pierre Gignac privés de titre

Voir le site Téléfoot

André-Pierre Gignac lors de la finale du Tournoi de Clôture entre les Tigres et Guadalajara
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-05-29T08:33:03.190Z, mis à jour 2017-05-29T08:37:21.611Z

La finale du tournoi de clôture n'aura pas été favorable aux Tigres de Monterrey. Buteur à l'aller, André-Pierre Gignac n'a pas pu sauver les siens cette fois-ci.

André-Pierre Gignac avait su redonner l'espoir lors du match aller de la finale mais au retour, les Chivas de Guadalajara ont pris le dessus sur les Tigres (2-1) ne commettant pas les erreurs du match aller malgré un bon match de l'attaquant français, surtout en seconde période.


Un scénario similaire à l'aller

Double buteur lors de la finale aller (2-2), André-Pierre Gignac avait permis aux Tigres de conserver l'espoir d'un titre pour le retour. Mais les Mexicains n'ont pas su résister à Guadalajara. Comme à l'aller, le début du match a été fatal aux coéquipiers de Gignac. Et comme à l'aller c'est Alan Pulido qui a ouvert le score (1-0, 17ème). Seule différence avec la première manche, plus rien ne sera marqué jusqu'à la mi-temps. Et contrairement à la précédente confrontation entre les deux finalistes, l'issue de la rencontre ne permettra pas à Gignac de sauver son équipe.



Gignac a fait la moitié des frappes des Tigres

Et pourtant l'International tricolore a une nouvelle fois été très actif sur le front de l'attaque. Lors d'une seconde période largement dominée par les coéquipiers de Gignac (60% de possession, 12 tirs à 6), l'arrière garde de Guadalajara a su tenir bon. Et les Chivas ont même doublé la mise à la 70ème minute par José Juan Vazquez.

Auteur de 2 réalisations dans les 5 dernières minutes à l'aller, Gignac n'aura pas la même réussite malgré une énorme activité sur le front de l'attaque : en frappant 7 fois aux buts, il a réalisé la moitié des tentatives des Tigres ! Mais Guadalajara aura été très vigilant, faisant preuve de plus d'attention à son égard. Si les Tigres finiront malgré tout par réduire le score en toute fin de rencontre par Sosa (2-1, 89ème), le titre leur échappe et devient la propriété de Guadalajara dont le dernier sacre remontait à 2006.