Le top 10 des entraîneurs libres au 3 octobre 2017

Voir le site Téléfoot

Football : Laurent Blanc prolonge au PSG jusqu'en 2018
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2017-10-03T14:10:25.911Z, mis à jour 2017-10-03T14:23:07.997Z

Si certains clubs sont à la recherche d’un nouvel entraîneur, ils peuvent toujours passer quelques coups de téléphone pour entrer en contact avec ces 10 coaches. Actuellement libres, certains prennent du repos, d’autres attendent des propositions intéressantes…

Carlo Ancelotti


C’est le plus récent à être entré dans la liste. C’est aussi, sans doute, le plus mondialement connu. Carlo Ancelotti a été viré pour la 3e fois de sa carrière il y a quelques jours. Evincé de Chelsea (2011), puis du Real Madrid (2015), l’Italien a été remercié le 28 septembre par le Bayern Munich. Le Mister, qui pèse quand même cinq victoires en Ligue des champions (deux en tant que joueur, trois en tant qu’entraîneur) a annoncé qu’il compte "se reposer" durant les 10 prochains mois. Sauf revirement, Ancelotti, 58 ans, ne reprendra du service au mieux que pour la saison 2018-2019.

Thomas Tuchel


Viré du Borussia Dortmund en mai dernier, l’homme qui avait succédé à Jürgen Klopp n’en reste pas moins très apprécié en Allemagne. Thomas Tuchel, entraîneur de l’année 2016 en Bundesliga, est un jeune coach (il a 44 ans et a commencé à entraîner à 34 ans) promis à un avenir plus grand encore. Le Bayern Munich est très attentif à sa situation.

Roberto Di Matteo


Difficile d’avoir un avis tranché sur l’Italien. En 2012, il se retrouvait à la tête d’un Chelsea moribond et, à la surprise générale, il menait les Blues jusqu’à la victoire en Ligue des champions. Depuis, le parcours de Roberto Di Matteo est très mitigé. Un licenciement à Chelsea, une petite saison sans saveur à Schalke 04, et à peine trois mois à Aston Villa en Championship (D2 anglaise) avant un troisième renvoi. Depuis son licenciement des Villains en octobre 2016, l’ancien milieu de terrain attend. Il semble que les propositions ne soient pas légion.

Laurent Blanc


Voilà un peu plus d’un an que Laurent Blanc est sans club. Après trois saisons au PSG, l’ancien sélectionneur des Bleus a été remercié à l’issue de la saison 2015-2016. Sous ses ordres, le club parisien a dominé le foot français mais n’a jamais dépassé les quarts en Ligue des champions. Depuis son départ, donc, Laurent Blanc reste en retrait. Le championnat espagnol l’intéresserait, mais il n’aurait pas reçu d’offre satisfaisante jusqu’à présent.

Jürgen Klinsmann


Après cinq années de collaboration avec l’équipe nationale des Etats-Unis, Jürgen Klinslann a été remercié en novembre 2016, alors que les Yanks étaient en fâcheuse posture dans la course au Mondial 2018. Avant l’aventure américaine, l’ex-attaquant avait officié sur le banc du Bayern Munich, et sur celui de l’Allemagne juste avant. Il est moins courtisé par les grosses équipes européennes depuis. Dernièrement, on l’a annoncé dans le viseur de la sélection des… Emirats arabes unis.

Christophe Galtier


Après plus de 360 matches en tant qu’entraîneur de l’AS Saint-Etienne, Christophe Galtier a clôt ce chapitre de sa vie en mai dernier. En décembre 2009, il avait débarqué chez les Verts pour redresser une équipe alors malade. Sous ses ordres, l’ASSE a réussi à se stabiliser parmi les équipes ambitieuses de la Ligue 1. Aujourd’hui, Christophe Galtier attend un qu’un défi intéressant lui soit proposé. Et il paraît prêt à patienter en attendant l’offre qui le séduira.

Guus Hiddink


Entraîneur depuis près de 35 ans désormais, le Néerlandais a beaucoup bourlingué. Il a officié chez lui bien sûr, en Turquie, en Espagne, en Australie, en Russie, en Corée du Sud… Guus Hiddink a gagné l’ancêtre de la Ligue des champions, terminé deux fois quatrième de la Coupe du monde, joué les pompiers de service… La dernière fois qu’on l’a vu entraîner, c’était en 2016 à Chelsea. A bientôt 71 ans, Hiddink n’a pas encore raccroché. Les dernières rumeurs, plus ou moins sérieuses, l’envoyaient du côté de l’Asie.

Claude Puel


L’expérience anglaise a mal tourné pour Claude Puel. Après presque 18 années de Ligue 1 entre Monaco, Lille, Lyon et Nice, Claude Puel avait tenté l’aventure outre-Manche avec l’ambitieux Southampton en 2016. Elle s’est soldée par un échec: les Saints n’ont terminé que 8e de Premier League (hors des places européennes donc) et ont perdu la finale de la Coupe de la Ligue contre Manchester United. Remercié à l’issue de la saison, le coach est libre. Cet été, il n’a pas trouvé chaussure à son pied. Ces derniers jours, des rumeurs dans la presse belge ont fait état d’un intérêt d’Anderlecht, mais les Mauves ont choisi de faire confiance ce mardi à Hein Vanhaezebrouck.

David Moyes


L’Ecossais, après un parcours intéressant sur le banc d’Everton, avait accepté d’être celui qui succéderait à Sir Alex Ferguson en 2013 à Manchester United. Cela s’est transformé en désastre chez les Red Devils. David Moyes a ensuite essayé de rebondir à la Real Sociedad en Espagne ; nouvel échec. Pour 2016-2017, le coach a pris en main Sunderland. Résultat : les Black Cats ont terminé derniers de Premier League, ont donc été relégués, et Moyes a démissionné. Qui lui fera confiance désormais ?

Frank de Boer


L’ancien défenseur est dans le dur. Pendant six saisons, il a fait ses armes à l’Ajax Amsterdam, en bon produit de l’école néerlandaise. Mais au niveau supérieur, Frank de Boer a raté ses deux expériences. A l’Inter Milan (2016) comme à Crystal Palace (2017), il a tenu à peine trois mois à chaque fois avant d’être viré. De quoi douchés les espoirs placés en lui et les clubs qui voudraient lui confier leur destinée sportive…