Top 10 des joueurs du week-end : Lewandowski et Cech dans l'histoire, CR7 et Pléa des machines à buts

Voir le site Téléfoot

RTX4GVO1
Par Thomas Ravenel|Ecrit pour TF1|2018-03-12T10:24:00.954Z, mis à jour 2018-03-12T10:56:06.542Z

Comme chaque lundi, Téléfoot vous propose son tour d’horizon du football européen avec le top 10 des joueurs qui ont marqué le week-end.


Alassane Pléa

Alassane Pléa a tout simplement signé la performance du week-end ! En effet, alors que l’OGC Nice était mené 1-0 face à l’EA Guingamp, après un but sur penalty de Clément Grenier (9e), l’avant-centre du club azuréen profitait d’une passe en profondeur d’Ihsan Sacko pour  remettre son équipe dans le droit chemin avec une frappe du gauche à l’entrée de la surface après une course de 40 mètres ballon au pied. Au terme de la rencontre, le natif de Lille inscrivait finalement un quadruplé et portait, ainsi, son nombre de réalisations à 10 en Ligue 1.

Robert Lewandowski

Grâce à son triplé à l’Allianz Arena face à Hambourg, Robert Lewandowski est devenu le meilleur buteur étranger de l’histoire du Bayern Munich avec 142 buts et devance désormais Giovane Elber, qui était passé chez la formation bavaroise entre 1997 et 2003, et ses 140 réalisations. Mais, le joueur de 29 ans frappait encore plus fort ! En effet, le natif de Varsovie n’a eu besoin que de 120 matches en Bundesliga avec le Bayern pour atteindre la barre des 100 finitions, alors que la légende Gerd Müller a eu besoin de 136 rencontres pour franchir ce cap.  



Chris Wood

Face à West Ham, Chris Wood n’a pas fait de détails. En effet, alors que Burnley et les Hammers étaient dos à dos (0-0), l’attaquant néo-zélandais, entré à l’heure de jeu, faisait basculer la rencontre en faveur des Clarets en délivrant, tout d'abord, une passe décisive parfaite pour Ashley Barnes, après s’être joué de la défense adverse (66e). Le joueur de 26 ans faisait, ensuite, trembler par deux fois les filets adverses (70e, 81e). Avec sept buts en Premier League, il réalise sa meilleure saison dans l'élite.  

Michy Batshuayi

Michy Batshuayi renaît peu à peu de ses cendres en Allemagne. Pour commencer la joute face à Francfort, l’international belge était sur le banc du Borussia Dortmund, où il est arrivé en prêt cet hiver. Pour autant, son entrée à la 62e minute était décisive puisque le joueur de 24 ans inscrivait ses cinquième et sixième buts en Bundesliga; le second, étant marqué d’une reprise de volée du gauche en force au point de penalty, signait la victoire des Borussen dans les toutes dernières secondes du match (90e+4). 


Marcus Rashford

Sans proposer un jeu offensif flamboyant, Manchester United a remporté le Derby of England aux dépens de Liverpool (2-1), à Old Trafford. Une victoire acquise grâce à Marcus Rashford qui, pour sa première titularisation en 2018, offrait un doublé plein de sang-froid conclut par deux enroulés du droit qui se logeait dans le petit filet gauche du gardien des Reds, Loris Karius.


Christopher Nkunku

Déjà buteur le week-end dernier face à Troyes (2-0), le milieu de terrain du PSG Christopher Nkunku a remis cela contre Metz. En effet, le jeune joueur de 20 ans a largement participé à la victoire du club de la capitale (5-0) en trouvant le chemin des filets pour la deuxième et la troisième fois de la saison en championnat en seulement 2 titularisations. Sans la parade d’Eiji Kawashima sur sa ligne, le pur produit du Paris Saint Germain aurait même pu marquer le premier triplé de sa carrière (59e).

Cristiano Ronaldo

L’homme aux cinq Ballons d’Or est, sans plus douter, aux antipodes de sa première partie de saison, où il avait trouvé le chemin des filets adverses à quatre reprises en Liga. En effet, ce week-end, face à Eibar, CR7 s’est notamment illustré en offrant la victoire au Real Madrid dans les toutes dernières minutes de la rencontre grâce à un but de la tête surpuissant, ce qui lui permettait d’afficher cinq doublé en championnat sur l’année civile. 

Franck Ribéry

En scorant son premier doublé de la saison en championnat, Franck Ribéry a grandement participé au festival du Bayern Munich face à Hambourg (6-0). Et quel doublé ! Pour sa première réalisation, lors de la 26e journée de Bundesliga, l’international tricolore dribblait le gardien adverse avant de pousser tranquillement son ballon au fond des filets. L’ancien ailier de l’OM était en feu puisque pour sa seconde finition de l'après-midi, il s’était joué de quatre défenseurs avant de tromper une nouvelle fois la vigilance de Christian Mathenia.

Geoffrey Kondogbia

Geoffrey Kondogbia a encore réalisé des prouesses avec Valence. En effet, le milieu de terrain de 25 ans a délivré deux caviars somptueux pour Rodrigo, le second étant une passe en profondeur qui a perforé toute la défense du FC Séville. Jamais au cours de sa carrière, Kondogbia n’a délivré autant de passes décisives en championnat (4). Seul bémol, à un quart d'heure de la fin, il est sorti blessé à la cuisse. 

Petr Cech

Si les joueurs d’Arsenal se sont imposés sur le score de 3-0 sur la pelouse de l’Emirates Stadium contre Watford, ils peuvent remercier Petr Cech. En effet, si les Gunners trouvait rapidement la solution par l'intermédiaire de Shkodran Mustafi, le gardien tchèque a maintenu cet avantage d'un but a de multiples reprises grâce à de parfaits arrêts sur sa ligne (26e, 45e+2). L’ex dernier rempart de Chelsea arrêtait même un penalty tiré par Troy Deeney (62e). Grâce à ce sans faute, Cech a réalisé son 200e clean sheet en Premier League.