Dans l'actualité récente

Les tops et flops des recrues hivernales du Real Madrid

Voir le site Téléfoot

Marcelo Faubert
Par Thomas Ravenel|Ecrit pour TF1|2018-01-02T14:29:59.434Z, mis à jour 2018-01-02T15:03:19.609Z

Avec la blessure de Karim Benzema, le Real Madrid va peut-être devoir recruter cet hiver. un évènement qui n'est pas vraiment dans les habitudes du club espagnol.

La période des fêtes n'est pas vraiment propice aux transferts du côté du Real Madrid. En effet, depuis l'intersaison 1995/1996 , la Casa Blanca n'a recruté que dix-huit joueurs. De plus, entre 2000 et 2004 aucun joueur n'est arrivé du côté de la capitale espagnole. Si certaines recrues madrilènes arrivées en hiver ont marqué l'histoire du club c'est loin d'être une généralité pour tout le monde... 


Tops


Marcelo
Considéré aujourd’hui comme l’un des meilleurs latéral gauche au monde de par son activité incessante, Marcelo fait partie des rares joueurs arrivés en hiver du côté du Real Madrid. Depuis qu'il porte le mythique maillot blanc, le défenseur formé  à Fluminense a inscrit 29 buts et délivré 61 passes décisives en 430 rencontres.  Un vrai joueur altruiste !

Christian Karembeu
Si Christian Karembeu n'a jamais remporté la Liga avec le club ibérique en deux saisons et demie, le champion du monde 98 compte dans sa besace deux Ligue des champions gagnées en 1998 et en 2000 avec le Real. Et il n'y est pas pour rien dans ses sacres lui qui était un milieu défensif doté d’une grande endurance et d'un sens aigu de la récupération. 


Gonzalo Higuain
Gonzalo Higuain a porté la tunique des Merengues durant sept saisons. L'attaquant argentin a toujours connu une concurrence féroce à son poste et n'a jamais vraiment réussi à s'imposer en tant que titulaire indiscutable. Pour autant, le natif de Brest n'a pas lésiné sur les moyens et a tout de même trouvé le chemin des filets à 121 reprises en 264 matches avant de rejoindre Naples en 2013. 

Diego Lopez
Passé par toutes les classes du Real Madrid, Diego Lopez changea rapidement d'air pour évoluer avec Villareal et Séville, avant de retourner tout compte fait chez les Merengues en 2012. Pressenti au départ pour être la doublure d'Iker Casillas, Lopez a profité de la blessure de ce dernier pour s'installer définitivement dans les cages madrilènes. Il resta finalement un an et demi avec le club de Madrid. 

Casemiro 
Les débuts de Casemiro au Real Madrid sont compliqués. En effet, plus d'un après son arrivée il est prêté à Porto avec qu'il dispute 41 matches. Mais, à force de travail et de détermination il a su s'imposer à son retour en Espagne pour aujourd'hui être indéboulonnable au milieu de terrain depuis l'arrivée de Zinedine Zidane sur le banc des Merengue en 2016.

Flops


Antonio Cassano
A l'AS Roma, Antonio Cassano a, pendant cinq saisons, formé un duo d'attaque avec l'homme d'un seul club, Francesco Totti. Son manque de temps de jeu avec le club de la Louve et quelques kilos en trop ont retardé les débuts de l'homme aux 39 sélections avec la Squadra Azzura. La suite de son aventure n'est pas vraiment fructueuse puisqu'entre le 1er janvier 2016 et la fin de l'année il inscrit seulement 4 buts en 29 matches. 


Julien Faubert
Sa polyvalence dans tout le couloir droit tant en défense qu'en attaque a permis à Julien Faubert de franchir rapidement les échelons du football. En effet, après trois saisons pleines avec les Girondins de Bordeaux, l’ancien joueur du Havre signe avec West Ham pour être finalement prêté au Real Madrid lors du mercato hivernal de 2009 avec une option d’achat s'élevant à six millions d’euros. Six mois plus tard, Faubert retourna finalement en Angleterre deux matches seulement au compteur. 


Emmanuel Adebayor
Après cinq saisons en Premier League jouées entre Arsenal et Manchester City, Emmanuel Adebayor se laisse tenter par l’appel du pied du Real Madrid où il est prêté six mois par les Skyblues. Durant cette période aussi courte soit elle, l'avant-centre Togolais trompe à huit reprises les gardiens (22 matches). 

Zé Roberto 
Zé Roberto a brillé outre-Rhin avec le Bayer Leverkusen et le Bayern Munich, cependant, il n'a pas apporté les mêmes satisfactions au Real Madrid. Si, au contraire de Julien Faubert ou encore d’Emmanuel Adebayor, l’ancien milieu de la Seleçao (84 sélections) a passé l’été du côté de l'Espagne, il est parti dès le mercato hivernal suivant avec seulement 15 matches disputés. 


Lucas Silva
Considéré comme un prodige avec la formation brésilienne de Cruzeiro, Lucas Silva, recruté contre un chèque de 12 millions d’euros, était très attendu par les supporters madrilènes. S'il a foulé huit fois les pelouses de Liga lors de ses six premiers mois avec le Real Madrid, il est prêté la saison suivante à l'OM et rejoint ensuite son club formateur en prêt en janvier 2017. 


Daniel Parejo
Après trois saisons avec l’équipe B du Real Madrid et un prêt de six mois avec les Queens Park Rangers, Daniel Parejo intègre l’équipe première des Merengues. Il quitta le club à peine un an après être passé en pro pour rejoindre Getafe avec cinq matches de Liga dans les jambes.  

Javier Portillo
Comme Parejo, Javier Portillo est un pur produit  merengue. Et comme Parejo, l'attaquant ibérique n’a jamais réussi à se frayer une place de choix dans l’effectif de la Casa Blanca. En effet, entre 2002 et 2006 il a joué 58 matches et a connu la Serie A et le championnat belge en prêt avec la Fiorentina et Bruges lors de ces deux dernières années de contrat.

Le cas à part


Klaas-Jan Huntelaar 
En claquant 105 buts en 136 rencontres avec l'Ajax Amsterdam, Klaas-Jan Huntelaar s'attirait le regard des plus grands lors du mercato hivernal de 2009. Le Real Madrid réussi à s'attacher ses services contre la somme de 27 millions d'euros., mais le Néerlandais ne s'y éternise pas et quitte l'Espagne dès la fin de la saison alors qu'il a marqué huit buts en seulement treize titularisations.