Le torchon brûle entre Emery et Ben Arfa

Nouvelles révélations dans le conflit qui oppose Hatem Ben Arfa et son entraîneur Unai Emery.

On se croirait dans Dallas ! A chaque jour son rebondissement dans l’affaire Ben Arfa qui secoue le Paris Saint-Germain. Ecarté par Unai Emery, il semblerait que la situation s’envenime de plus en plus entre le joueur et son entraîneur.

Déjà écarté du groupe lors des trois dernières rencontres du champion en titre, l’ancien niçois pourrait encore regarder la rencontrer contre Toulouse des tribunes.


« Tu n’es pas Messi »

Lui reprochant son manque d’investissement et de sérieux, le technicien espagnol n’épargnerait pas son joueur lors des entraînements. Comme le rapporte l’Equipe aujourd’hui, il multiplierait les petits piques pour motiver Ben Arfa : « Tu n’es pas Messi », « tu n’es pas capable de faire gagner un match à toi tout seul »…


Il aurait également pour habitude de titiller le natif de Clamart lors de ses fameuses séances vidéo en soulignant ses erreurs.

Un rendez-vous avec la direction ?

Lassé de cette mise au banc, Ben Arfa qui se sent « mal aimé » par Emery aurait sollicité un entretien avec son président Nasser al-Khelaïfi pour lui exposer ses griefs et essayer d’obtenir des explications à sa mise à l’écart.

S’il n’a pu, étant à l’étranger, accéder à sa requête, il semble néanmoins que le joueur ne souhaite même plus passer par Emery. Son conseiller, Michel Ouazine, aurait d’ailleurs eu une entrevue avec Patrick Kluivert et Olivier Létang pour essayer de sortir de l’impasse.

Soutenu par le vestiaire

Si la situation ne semble pas rose pour l’international français, il peut toutefois compter sur le soutien de ses coéquipiers. Le défenseur Marquinhos s’est exprimé en ce sens sur RMC. Convaincu de la qualité de Ben Arfa, il souhaite l’accompagner : « On va lui parler, on va l'aider pour qu'il revienne à son meilleur niveau.» en affirmant qu’il « travaille bien à l’entraînement ».

Malgré ces paroles rassurantes du brésilien, nulle doute qu’une nouvelle mise à l’écart pourrait mettre définitivement le feu aux poudres.


Vidéos associées

News associées