Tottenham : Adebayor règle ses comptes... avec sa famille

Voir le site Téléfoot

error
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2015-05-08T13:38:00.000Z, mis à jour 2015-05-08T13:51:47.000Z

Emmanuel Adebayor a publié sur son compte Facebook une longue lettre dans laquelle il règle ses comptes avec ses proches. Une sortie assez lunaire que le Togolais rend public afin que " d'autres familles africaines apprennent de ceci ".

Emmanuel Adebayor, l'attaquant de Tottenham, a publié un message sur les réseaux sociaux. Avec force détails, il y liste les coups bas assénés à son encontre par les membres de sa famille.
Abebayor refait parler de lui
Avec 13 matches joués et deux buts inscrits avec Tottenham cette saison, Emmanuel Adebayor (31 ans) ne fait plus, depuis un moment déjà, les gros titres de la presse sportive londonienne. Mais ce qu'il y a de bien avec le Togolais, c'est qu'il arrive à faire parler de lui même quand personne ne lui demande rien. Cette semaine, l'attaquant-star a fait fort en déballant à tout-va sur sa famille via son compte Facebook ! Apparemment, il en avait gros sur la patate. « C'est vrai que les affaires de famille doivent être réglées en famille et pas en public, mais je le fais pour que d'autres familles apprennent les leçons. Il faut noter que tout ceci n'est pas à propos d'argent », annonce-t-il ainsi en préambule.
Une mère et une sœur ingrates
Sur sa page, le Togolais publie ainsi une longue lettre dans laquelle il règle ses comptes avec à peu près tous les membres de sa famille. Une sortie assez irréelle que l'ancien Monégasque « pense qu'il est bien de partager ». Pêle-mêle, il s'en prend à sa mère puis à sa sœur. Extraits : « Quand ma fille est née, on a appelé ma mère pour l'informer mais elle a directement raccroché » ; « Ma soeur a loué la maison (située au Ghana) sans me prévenir. Elle en a aussi renvoyé Daniel (son demi-frère qui y vivait). Imaginez que cette maison avait environ 15 chambres. Quand je l'ai appelé pour en discuter, elle m'a insulté au téléphone pendant 30 minutes. Ma mère aussi a fait la même chose.» Une ingratitude que l'attaquant a, semble-t-il, du mal a accepté. Et il tient à le faire savoir.
Son frère n'est pas épargné
Dernier sur sa liste des récriminations, Kola, l'un de ses frères qui n'est pas le moins épargné : « Mon frère est en Allemagne depuis 25 ans et n'est rentré au pays que quatre fois (...). Je supporte les frais d'études de ses enfants. Quand j'étais à Monaco, il est venu me demander de l'argent pour commencer un business (...). Où est ce business aujourd'hui ? Quand notre frère Peter est décédé, j'ai envoyé une grande somme à Kola pour qu'il puisse rentrer au pays. On ne l'a pas vu aux funérailles. » Ce même frère qui aurait, selon ses dires, volé 21 téléphones à ses coéquipiers lors dans son passage dans une académie de football à l'époque où lui-même évoluait à Monaco.
Et de conclure : « J'ai organisé une réunion de famille en 2005 pour régler tous les problèmes. Quand j'ai demandé leur opinion, ils ont voulu que je leur offre une maison à chaque membre de la famille et que je leur donne un salaire mensuel.» Cela, Adebayor ne l'a visiblement pas digéré.