Tottenham : Lloris et les Spurs poursuivent sur leur lancée

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2012-12-29T16:12:00.000Z, mis à jour 2012-12-29T19:43:28.000Z

Sans convaincre, les Spurs de Tottenham parviennent à remporter un sixième match (2 buts à 1 à Sunderland) en huit rencontres pour s'inviter sur le podium de la Premier League.

Mené contre le cours du jeu, Tottenham parvient à s'imposer sur la pelouse de Sunderland. Un match sans fausse note pour Lloris.


Tottenham voyage bien
Avec une 6e victoire obtenue lors des 8 derniers matches, du côté de Sunderland (1-2) ce samedi, les Spurs poursuivent leur remontée au classement pour s'installer sur la 3e marche du podium. Tottenham profite du fléchissement de Chelsea et d'un calendrier sur mesure lors de ce « Boxing day ». S'il ne s'est pas autant baladé que chez Aston Villa mercredi (0-4, triplé de Bale), le club londonien décroche un précieux succès, le onzième en vingt matches de championnat.


Lloris pas loin du chômage technique

Tout ne fut pas simple sur la pelouse des Black Cats de Sunderland pour Tottenham. Si les hommes d‘Andres Villas-Boas ont nettement dominé les débats, la concrétisation au tableau d'affichage se fera longtemps désirer. Un but sur coup-franc (O'Shea à la 40e), offrait même l'avantage au score à Sunderland à l'heure de regagner les vestiaires à la pause. Lloris, battu sur la première véritable occasion, sans qu'il ait quoi ce soit à se reprocher, n'aura même pas l'occasion de se mettre en valeur par la suite. Ce but empêche à l'ex-Lyonnais de devenir le premier gardien à aligner quatre "clean sheets" cette saison en Premier League.


Une maîtrise récompensée

Avec la même maîtrise qu'en première période mais une toute autre efficacité, Tottenham allait retourner le cours des choses en moins de dix minutes. Bien aidé par Cuellar (csc à la 49e sur corner) sur l'ouverture du score, les Spurs doublaient la mise grâce à un Lennon bien inspiré à la 52e. Defoe, suite à une chevauchée de Bale (60e), puis Adebayor n'ont pas fait montre de la même précision face au gardien de Sunderland. Des occasions gâchées mais sans conséquence.


Derrière le duel que se livrent en tête les deux Manchester, Tottenham assure le train des clubs londoniens.