Toulalan sur la touche ?

Voir le site Téléfoot

Toulalan sur la touche ?
Par DPPI|Ecrit pour TF1|2009-11-13T11:36:10.000Z, mis à jour 2009-11-13T11:36:10.000Z

Jérémy Toulalan, touché aux adducteurs, est incertain pour le match de l'équipe de France contre l'Eire à Dublin. Si le Lyonnais ne peut pas tenir sa place, c'est Alou Diarra qui part favori pour évoluer aux côtés de son homonyme Lassana au milieu à la récupération.

Le doute plane encore. Arrivé avec des douleurs aux adducteurs à Clairefontaine, Jérémy Toulalan n'est toujours pas remis. Sa présence sur le prés de Croke Park est même de plus en plus incertaine même s'il "monte en puissance pour voir si ça tient", selon l'encadrement de l'équipe de France. Si le staff médical des Bleus précise qu'il n'y a "ni détérioration ni amélioration de son état", le milieu de terrain n'a toutefois toujours pas pris part à la moindre séance d'entraînement collectif avec le reste du groupe depuis le début de la semaine.


De Lyon, Claude Puel donne un éclairement précis sur son cas. Et ça ne porte pas à l'optimisme : "Je ne sais pas s'il va jouer avec les Bleus. Je sais juste que si l'OL avait joué ce week-end, il aurait été mis au repos. Contre l'OM, il a joué parce qu'il était un peu obligé… Après le staff des Bleus verra", lance l'entraîneur rhodanien dans Le Progrès. Alors, Raymond Domenech prendra-t-il le risque d'aligner un joueur diminué dans une rencontre aussi importante ? Rien de moins sûr.


Diarra tient la corde


Au milieu de terrain, le sélectionneur tricolore n'a toutefois pas beaucoup de choix. Et s'il ne peut pas aligner sa paire des récupérateurs Lassana Diarra- Jérémy Toulalan, une solution saute aux yeux : Alou Diarra. Abou Diaby, resté aux soins et très incertain, le Bordelais serait la solution de rechange numéro 1 pour épauler son homonyme Lassana. Sa taille (1m90) et son style de jeu seraient des atouts de poids dans le combat annoncé par les Irlandais.


Mardi en conférence de presse, le Girondin s'est même dit prêt à relever le défi. "Les Irlandais ne lâchent rien, on l'a vu dans les éliminatoires du Mondial 2010 avec leurs résultats surprenants. Mais j'apprécie ce fighting spirit. J'aime jouer les matches engagés", a-t-il expliqué avant d'ajouter : "Le gabarit n'est pas le seul point à prendre en compte, même si ça peut être un avantage" face à une équipe qui mise sur ses coups de pied arrêtés. Alou Diarra attend juste l'appel de Domenech, qui devrait pouvoir compter sur André-Pierre Gignac, touché à un tibia mais qui s'est entraîné normalement vendredi.