Dans l'actualité récente

Toulouse-OM : Marseille se relance grâce à Michy Batshuayi

Voir le site Téléfoot

error
Par Stéphane Renaux|Ecrit pour TF1|2015-03-07T06:00:00.000Z, mis à jour 2015-03-08T12:06:11.000Z

Un set à zéro ! Marseille n'a pas fait dans la dentelle à Toulouse, en ouverture de la 28ème journée de Ligue 1 vendredi soir. Les hommes de Marcelo Bielsa, qui occupent provisoirement la 2ème place à égalité avec le PSG, l'ont facilement emporté 6-1.

Jeu, set et match pour Marseille ! Le club phocéen s'est imposé pour la première fois à l’extérieur en championnat depuis 5 mois. Le club phocéen n’avait plus marqué 6 buts hors de ses bases depuis 45 ans !

Une première mi-temps parfaite

Une semaine après la déroute subie au Vélodrome face à Caen (2-3), l’Olympique de Marseille, sans victoire depuis 4 rencontres, devait réagir face au premier relégable. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les coéquipiers de Dimitri Payet, excellent au Stadium, ont accompli le travail en seulement 45 minutes. Batshuayi par deux fois (2ème et 44ème minute), Aloé (6ème) et Moubandje (20ème) contre son camp, ont plié l’affaire. L’opposition était visiblement trop faible pour cette équipe, qui détient à présent la meilleure attaque du championnat avec 56 buts. Ayew (78ème) et Gignac (89ème), désormais meilleur buteur en activité de la Ligue 1 avec 97 unités, ont conclu la spectaculaire prestation olympienne. De bon augure avant d'accueillir Lyon le 15 mars.

Les options tactiques de Bielsa

Alors que l’attendait Romao, Thauvin et Gignac titulaires, Marcelo Bielsa a tranché dans le vif. Le technicien de l’OM a préféré opter pour Aloé, Ocampos et Batshuayi. Des choix forts qui ont donné raison à l’Argentin avec ce large succès. Le premier a marqué son premier but avec son club. Le second a été passeur sur le troisième but. Puis le dernier a inscrit deux buts, ce qui porte son total à 6 cette saison. Une performance qui démontre que l’avant-centre belge semble être plus qu’une alternative à André-Pierre Gignac. Déjà lors du dernier déplacement à Saint-Étienne, "el loco" avait procédé à ses trois changements en même temps, avec un effet immédiat, en dépit de l'égalisation des Verts dans le temps additionnel.

Toulouse au bord du gouffre
Avec seulement deux victoires en championnat depuis le début de l’année, le TFC confirme son statut de candidat au maintien. Encaisser 4 buts à domicile en une mi-temps frise la faute professionnelle. Certes, les hommes d’Alain Casanova ont beaucoup tenté (16 frappes) mais ils n’ont pas été assez efficaces pour inquiéter leur adversaire. Remplaçant au coup d’envoi, Wissam Ben Yedder a réussi à tromper la vigilance du gardien de l’OM Steve Mandanda (77ème), sur l’une des deux tentatives cadrées des Aquitains. Il faudra proposer beaucoup plus pour les partenaires du capitaine Étienne Didot dans une semaine à Lens (19ème avec 7 longueurs de retard), car l’opposition vaudra chère.