Dans l'actualité récente

Tour de France des clubs : Nancy en quête de stabilité

Voir le site Téléfoot

Nancy remonte
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2016-07-16T09:29:42.976Z, mis à jour 2016-07-16T09:30:39.250Z

Le champion de Ligue 2 revient donc dans l’élite trois ans après l'avoir quittée. Mais quel sera son destin ? Un ascenseur comme Troyes ou une belle épopée comme Angers ?

Solide champion de Ligue 2, l'AS Nancy-Lorraine fera néanmoins profil bas pour son retour parmi l'élite.

Ligue 2 : Nancy retrouve l’élite


Nancy, retour à l'(extra)ordinaire ?

« Je suis habité par un moment de bonheur exceptionnel. C’est une délivrance après trois ans d’attente. Être en Ligue 2 était une anomalie. Quand je vois la communion entre le public et l’équipe, je me dis que ça vaut le coup de remuer ciel et terre au quotidien ». Cette phrase, c’est celle du président Rousselot juste après la victoire de ses ouailles contre le FC Sochaux (1-0), le 25 avril dernier qui permettait à Nancy de revenir dans l’élite française trois ans après l'avoir quittée. Un vrai bonheur pour un club trop souvent habitué au yo-yo. Ce sera la onzième saison en L1 au cours de ces vingt dernières années.

Un effectif assez stable

Que peuvent espérer les Lorrains pour ce retour dans la classe des grands? Hormis Bennasser parti à Monaco (et acquis en prêt dans la foulée), ils ont conservé l’intégralité des joueurs champions de Ligue 2. L'ASNL s’est tout de même montré actif sur le mercato en recrutant deux attaquants : le Nîmois Anthony Koura et l’ancien Guingampais Christophe Mandanne. Pour seconder Ndy Assembé, Nancy est allé chercher un gardien biélorusse, Chernik. Le club lorrain a par ailleurs bientôt enregistrer l’arrivée de l’espoir corse Marchetti (19 ans), en provenance d’Ajaccio. D'ici les trois coups du championnat, l'équipe dirigée par Pablo Correa devrait rester sage et profiter pourquoi pas de belles opportunités en prêt ou avec des joueurs libres à l'instar de ce qu'avait fait le SCO d'Angers la saison passée.

Corréa connaît la musique

Angers, l'exemple à suivre justement. Pour se maintenir, le club angevin, pourtant promis par la plupart des observateurs à une redescente immédiate, avait longtemps flirté avec le podium pour finalement terminer neuvièmes. Le SCO s’était appuyé sur une base de joueurs qui avaient obtenu la montée et sur quelques magnifiques trouvailles comme notamment Cheick Ndoye. Nancy en fera de même et pourra aussi compter sur Pablo Correa, de retour aux affaires lorraines depuis 2013, qui avait effectué cinq saisons et demie de Ligue 1 (2005-2006 jusqu’à janvier 2012) avec l’ASNL. Avant d'accompagner la descente du club à l'étage inférieur.

Les mouvements officiels :

Arrivées : A. Koura (Nîmes), C. Mandanne (Al Fujairah), R. Bauchet (rp. Épinal), S. Chernik (BATE) et Y. Ait Bennasser (p. Monaco).

Départs : B. Samba (rp. Olympique de Marseille), J. Iglesias (rp. El Tanque) et Y. Ait Bennasser (Monaco).