Dans l'actualité récente

Tour de France des clubs : Avec Favre, Nice va devoir confirmer

Voir le site Téléfoot

RTSD9IU
Par Christopher LE CAER|Ecrit pour TF1|2016-07-19T13:05:53.866Z, mis à jour 2016-08-08T15:19:40.668Z

Avant la reprise du Championnat de France, le 12 août prochain, Téléfoot vous présente les vingt clubs qui feront la L1 en 2016-2017. Aujourd’hui : l’OGC Nice.

A Nice, c’est l’heure de la confirmation. Auteur d’une jolie quatrième place en Ligue 1 la saison passée, le Gym repart pour un nouvel exercice avec de l’ambition. Exit Claude Puel, le présent  des Aiglons se conjugue désormais à la sauce suisse, avec Lucien Favre. Le technicien de 58 ans a repris le flambeau et entend briller avec son nouveau club.

La saison dernière

Le club azuréen a créé la sensation l’an passé en terminant au pied du podium (4ème), après avoir longtemps accroché la 3ème place. Durant la première partie de championnat, l’OGCN marque les esprits par son jeu léché et ses victoires sur des scores larges. 6-1 contre Bordeaux (7ème journée), 4-1 à Saint-Etienne (8ème journée), 4-1 à Rennes (10ème journée) ou encore 3-0 face à Lyon (14ème journée). Un homme en particulier résume l’éclatant succès des Azuréens : Hatem Ben Arfa. Rayonnant, l’ancien Lyonnais inscrit 17 buts et réalise six passes décisives. Une saison pleine qui lui vaut d’être courtisé à l’intersaison et de partir à Paris en juillet. En terminant 4ème de la Ligue 1, Nice s’est donné le droit de disputer la Ligue Europa.

Les mouvements de l’intersaison

Nice va désormais devoir vivre sans la star Hatem Ben Arfa, parti au PSG. Valère Germain, auteur de 14 buts la saison passée, est retourné à Monaco, tandis qu’Alexandre Mendy a filé à Guingamp. Franck Honorat a été prêté à Sochaux pour un an et Nampalys Mendy a signé un contrat de quatre ans chez le champion d’Angleterre, Leicester. Le défenseur Romain Genevois a, lui, rejoint Caen pour les trois prochaines saisons et le milieu suédois Niklas Hult est parti au Panathinaïkos Athènes.

Du côté des arrivées, l’Algérien Saïd Benrahma est revenu après son prêt de six mois à Angers. Le gardien international Espoirs argentin, Walter Benitez, et le défenseur brésilien, qui évoluait à Guimaraes, Henrique Dalbert, ont débarqué sur la Côte d’Azur. Et le jeune milieu de terrain de Nancy, Arnaud Lusamba (19 ans), a rejoint les Aiglons contre une somme de 2,5 millions d’euros. Enfin, l’attaquant grec Anastasios Donis va être prêté par la Juventus.

L'équipe type probable


Compo Nice nouveau logo


Remplaçants : Benitez, Hassen, Pouplin - Sarr, Bodmer, Lusamba, Bosetti, Marcel, Benrahma, Vercauteren, Constant, Le Bihan.

L’entraîneur

Un nouveau chapitre s’ouvre à Nice avec le départ de Claude Puel qui est parti à Southampton. Pour le remplacer les dirigeants niçois avaient annoncé rapidement après la fin du championnat l’arrivée de Lucien Favre. Souvent annoncé en France, le Suisse de 58 ans a donc posé ses valises à Nice, avec la réputation d’entraîneur offensif et formateur. Il a notamment sauvé in-extremis le Borussia Mönchengladbach de la relégation en 2010-2011 avant de placer le club à une jolie quatrième place en Bundesliga lors de la saison 2011/2012, synonyme de barrage pour la Ligue des champions. Si son palmarès d’entraîneur n’est pas très fourni (deux titres de champion de Suisse avec le FC Zurich en 2006 et 2007), il fait pratiquer un jeu offensif à toutes les équipes qu’il a entraînées. Il a par ailleurs été nommé meilleur entraîneur d’Allemagne avec le Hertha Berlin en 2011 et à deux reprises avec Gladbach (2011 et 2015). Surtout, c’est un entraîneur-formateur et ne devrait pas hésiter à lancer de jeunes joueurs niçois dans le grand bain.

La star

Hatem Ben Arfa parti, Nice a certainement perdu la seule vraie star de son effectif. Mais d’autres joueurs ont montré qu’ils pouvaient s’imposer… et en imposer. Il est le visage du renouveau niçois. La révélation du Gym la saison dernière. En quelques matches Vincent Koziello s’est imposé dans le vestiaire niçois au point de devenir un titulaire indiscutable en Ligue 1. A 20 ans, le milieu de terrain de poche (1,68m, 58 kg) a été l’un des joueurs les plus utilisés par son entraîneur l’an dernier. Régulier dans les performances, le joueur à la bouille juvénile a joué 35 matches lors de la saison 2015-2016, inscrit trois buts et délivré quatre passes décisives. S’il poursuit sur sa lancée, il sera encore un titulaire indiscutable à Nice pour la prochaine saison. Pour le plus grand plaisir des fans niçois qui en ont fait leur chouchou.

L’objectif en 2016-2017

Difficile de faire aussi bien que la saison passée (4ème). Mais nul doute que les Niçois auront à cœur de réitérer l'exploit, avec le talent de Ben Arfa en moins. Le président Jean-Pierre Rivère a des ambitions pour son club : faire du Gym une place forte du football français. Alors forcément, après avoir amené le club en Ligue Europa, l’objectif de la prochaine saison devrait être logiquement d’accrocher une place européenne à l’issue de l’exercice 2016-2017. Pour progresser et ne pas régresser.

Notre pari

Pour Nice, l’après-Ben Arfa risque d’être compliqué. Un autre buteur est aussi parti (Valère Germain, 14 buts l’an passé). L’OGCN aura aussi à gérer les matches du jeudi soir en Ligue Europa. Pas évident. Allez, notre pari : Nice terminera entre la 6ème et la 10ème place.