Tour de France des clubs : Avec Gourvennec, Bordeaux espère un bon cru

Voir le site Téléfoot

Gourvennec
Par Florent Barraco|Ecrit pour TF1|2016-07-17T10:58:31.945Z, mis à jour 2016-07-18T07:28:29.033Z

Disparus des écrans radars, les Girondins de Bordeaux veulent se relancer avec un nouvel entraîneur, des nouvelles méthodes et des ambtions retrouvées.

La saison dernière

La saison a été compliquée pour les Girondins de Bordeaux. Un entraîneur limogé en cours de saison, un jeu lénifiant et un maintien acquis dans les dernières journées. Willy Sagnol n’a pas passé l’hiver après une série de revers importants contre Saint-Etienne ou Toulouse (limogé en mars). Exit donc Sagnol, place à Ulrich Ramé dans le rôle du capitaine redressant un peu la barre d'un navire un peu à la dérive. Au final, les Girondins ont terminé à la onzième place, Ramé a été remplacé par Jocelyn Gourvennec avec l’ambition de réveiller un club un peu endormi.

Les mouvements de l’intersaison

Dire que le mercato de Bordeaux est calme, c’est un euphémisme. Quelques départs dont Chantôme (à Rennes), Debuchy (retour à Arsenal) et Diabaté (Osmanlıspor) pour une seule arrivée celle de Jérémy Toulalan. Le milieu de terrain de l’AS Monaco apportera son expérience et tentera de rassurer la défense de Bordeaux qui a coulé la saison dernière (57 buts encaissés, 16ème pire défense de Ligue 1).


Le club espère conclure deux arrivées : un attaquant et un latéral droit. Parmi les pistes évoquées, Jérémy Pied ou Artur Jedrzejczyk pour la défense. Pour les attaquants, les Girondins souhaiteraient attirer Jordan Ayew. L'attaquant international ghanéen de 24 ans, sous contrat jusqu'en juin 2020 avec Aston Villa, rétrogradée en Championship. Les dirigeants bordelais devraient débourser 6 millions d’euros pour attirer l’ancien Marseillais. On parle également de Valère Germain.

L'entraîneur : Gourvennec relanceur des Girondins ?

La recrue majeure c’est lui. Venu de Guingamp avec ses idées, ses méthodes et son expérience, Jocelyn Gourvennec a désormais un challenge à relever. Il avait presque les pleins pouvoirs à Guingamp ; il devra désormais collaborer avec Jean-Louis Triaud et les actionnaires, plutôt avares en dépenses. Il doit donc rebâtir une équipe, faire progresser des jeunes prometteurs (comme Crivelli) et redonner espoir aux supporteurs, un brin résignés depuis pas mal de temps.

La star : Jérémy Toulalan

Après trois saisons à Monaco, Toulalan débarque à Bordeaux. L’ancien joueur de Nantes, de l’OL et de Malaga va apporter son expérience à une équipe en reconstruction. « On sent que Jérémy Toulalan apporte énormément de métier. Il reste toujours très calme et possède beaucoup de sang froid et cela déteint sur les autres. C’est bien pour les jeunes joueurs qui jouent à côté de lui », a expliqué le coach bordelais. A 32 ans, c’est peut-être l’ultime défi de sa carrière.

L'équipe probable


Bordeaux bis

L'objectif : De retour en Europe ?

Retrouver les belles soirées européennes, l'ambition des premières places, les victoires en coupe. Bordeaux est un club historique de la Ligue 1 qui voudrait retrouver son « Je pense que la position des Girondins de Bordeaux en France, dans le championnat français en Ligue 1 c’est dans le haut du tableau (…) C’est un club ancien qui a fait ses preuves. Moi je veux m’inscrire là-dedans. Après, je ne vais pas annoncer, on ne va pas faire des annonces sur telle place ou telle place mais il est évident que l’objectif des Girondins c’est de retrouver un standing dans le haut du tableau », a expliqué Gourvennec lors de sa prise de fonction.

Notre pari : Le ventre mou

Pour retrouver les Girondins de Bordeaux dans le top 5, il faut remonter à la saison 2011/2012. Depuis, le club navigue dans le ventre mou du classement. Même avec un nouvel entraîneur, le cru bordelais pourrait être le même que les précédentes années : moyen, un peu ennuyeux et surtout embourbé autour de la dixième place. Un club, c'est comme du bon vin, ça prend du temps.