Tour de France des clubs : L’Olympique Lyonnais, mieux que deuxième ?

Voir le site Téléfoot

Alexandre Lacazette, Olympique lyonnais
Par Georgia Diaz|Ecrit pour TF1|2016-07-19T13:29:09.462Z, mis à jour 2016-07-19T13:29:10.725Z

Avant la reprise du Championnat de France, le 12 août prochain, Téléfoot vous présente les vingt clubs qui feront la L1 en 2016-2017. Aujourd’hui : l’Olympique Lyonnais.

La saison dernière

L’Olympique Lyonnais a terminé à la seconde place du championnat, se qualifiant ainsi pour la Ligue des champions. Auteurs d’un mauvais début de saison qui les a conduit à pointer à la onzième place du classement de L1 en janvier, les Lyonnais ont inversé la dynamique après le limogeage de leur coach, Hubert Fournier, fin décembre. Invaincus dans leur nouvelle enceinte*, le Parc OL, Alexandre Lacazette (23 buts) et ses coéquipiers ont réalisé un quasi sans faut à domicile lors de la seconde partie de saison et assuré leur seconde place finale lors de l’avant-dernière de championnat, en battant Monaco, à domicile, six buts à un ! L’OL a enregistré un départ d’envergure, cet été, celui de Samuel Umtiti au FC Barcelone. Mais l’équipe devrait conserver la plupart de ses cadres, et se renforcer pour bien figurer en Ligue des champions (dont elle a été éliminée en sortant quatrième et dernière de sa poule, l’an passé) et, qui sait, titiller le PSG en championnat.

(*) Huit victoires, deux nuls pour l'OL au Parc OL.


Les mouvements de l’intersaison

Arrivées : Emanuel Mammana (River Plate), Louis Nganioni (rp. Utrecht), Lindsay Rose (rp. FC Lorient), Maciej Rybus (Terek Grozny), Nicolas N'Koulou (Olympique de Marseille).

Départs : Bakary Koné (Malaga), Henri Bedimo (Marseille), Louis Nganioni (Brest), Lindsay Rose (FC Lorient), Romain Del Castillo (Bourg-Péronnas), Steed Malbranque (SM Caen),  Samuel Umtiti (FC Barcelone).


L’entraîneur : Bruno Genesio

Adjoint d’Hubert Fournier avant de lui succéder, Bruno Genesio (49 ans) est un Lyonnais pure souche. Formé à l’OL, il y a débuté sa carrière de footballeur pro  en 1985. Devenu entraîneur, Genesio s’occupe d’abord de l’équipe de Villefranche-sur-Saône, de 1999 à 2001. En 2005, il s’occupe de Besançon (CFA) mais revient dès 2006, à l’OL. Il est en charge de la réserve avant de devenir l’entraîneur adjoint de Rémi Garde en 2011. Il conserve son poste à l’arrivée d’Hubert Fournier, trois ans plus tard. Il lui succède en décembre 2015.   Son contrat a, depuis, été prolongé de trois ans (jusqu'en 2019). 

La star : Alexandre Lacazette

Meilleur buteur de L1, lors de la saison 2014-2015, le joueur a, pour la seconde année consécutive, dépassé la barre des vingt buts marqués lors de la saison passée. Meilleur buteur de son club, avec 23 buts inscrits dont un hat-trick lors de la victoire face à Monaco (6-1, 37eme journée), Alexandre Lacazette a été l’homme fort de la seconde partie de saison à l’OL. S’il n’a pas fait partie des joueurs retenus par Didier Deschamps en vue de l’Euro 2016, l’attaquant, 25 ans, a suscité les convoitises de plusieurs grands clubs européens, ces dernières semaines. Mais le président de l’OL, Jean-Michel Aulas, demanderait quelque 50 millions d’euros. Trop, peut-être, pour un joueur qui manque d'expérience tant sur la scène européenne qu'au niveau international (10 sélections). 

L’objectif  en 2016-2017

Faire aussi bien que la saison dernière en Ligue 1, si ce n’est mieux ! Et surtout, de l’aveu même de Bruno Genesio, dans une interview au quotidien régional <em>Le Progrès</em>, mieux faire en Ligue des champion – une qualification pour les huitièmes de finale est l’objectif affiché - et arracher une coupe nationale. L’an passé, les Lyonnais s’étaient heurté au même mur, à trois reprises. Un mur nommé Paris-Saint-Germain, vainqueur du Trophée des champions (2-0), puis d’un huitième de finale de la Coupe de France (3-0) et d’un  quart de finale de la Coupe de la Ligue (2-1).

Notre pari

Imaginer les Lyonnais faire un coup, cette saison ?  Difficile alors que le PSG écrase toute concurrence. Finir dans le trio de tête ? A la portée du groupe de Genesio qui reprendra la compétition, le dimanche 14 août, au stade Marcel Picot, face à l’AS Nancy Lorraine (15 heures).