Dans l'actualité récente

Tour de France des clubs : Lille, le retour en force ?

Voir le site Téléfoot

Après avoir fait le bonheur de Lille, Enyeama compte bien faire le malheur des Bleus
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-07-18T14:32:35.613Z, mis à jour 2016-07-18T15:44:11.490Z

Avant la reprise du Championnat de France, le 12 août prochain, Téléfoot vous présente les vingt clubs qui feront la L1 en 2016-2017. Aujourd’hui : le Lille OSC.

La saison dernière

Les Lillois ont vécu une saison très contrastée. En novembre 2015, les Dogues assumaient la non-réussite de l'arrivée d'Hervé Renard sur le banc de touche. L'ancien sélectionneur de la Zambie était limogé (2 victoires, 6 nuls et 4 défaites) alors que le Losc était 16e. Puis, son remplaçant Frédéric Antonetti a redressé la barre de façon spectaculaire en s'appuyant notamment sur le talent de Sofiane Boufal. Lille a fini à la 5e place, validant son ticket pour le tour préliminaire de la Ligue Europa.

Les mouvements

Arrivées : Julian Palmieri (Bastia), Rony Lopes (Monaco, prêt), Eder (Swansea, transfert définitif).

Départs : Marvin Martin (Dijon, prêt), Florent Balmont (Dijon), Baptiste Guillaume (Strasbourg, prêt), Djibril Sidibé (Monaco), Souhaliho Meïté (Zulte-Waregem, prêt).

L'entraîneur : Frédéric Antonetti

Il a transformé Lille. Moribond à son arrivée, le club nordiste a complètement changé sous l'impulsion du Corse. Frédéric Antonetti a su donner aux Dogues un jeu offensif et attrayant. Cela a conduit Lille jusqu'en finale de la Coupe de la Ligue, et le PSG a dû batailler pour dompter les hommes d'Antonetti.

La star : Eder

Il sera forcément très observé sur les terrains de Ligue 1, et malheureusement aussi sans doute un peu sifflé. En un éclair et une lourde frappe, Eder est devenu le héros du Portugal et le cauchemar des Français en finale de l'Eur 2016. Déjà, depuis son arrivée en prêt de Swansea début 2016, l'attaquant portugais avait montré ses qualités en Ligue 1 (13 matchs, 6 buts). Son apport en attaque pourrait à nouveau faire des dégâts.

L'équipe probable


Le onze possible de Lille en 2016-2017

L'objectif

Après une dernière saison plombée par un départ chaotique sous Hervé Renard, Lille veut retrouver le sommet de la Ligue 1. Ce sera peut-être sans Sofiane Boufal et Sébastien Corchia, qui seront cédés en cas de belles offres, mais le Losc a les ressources pour recruter de bons joueurs et jouer les premiers rôles. La concurrence n'est pas supérieure, donc tous les rêves sont autorisés. 

Notre pari : dans le top 5

La patte Antonetti associée à un effectif de qualité : ce mélange peut donner quelque chose. Lille regorge de jeunes joueurs talentueux ainsi que d'éléments expérimentés pouvant encadrer le groupe. Si l'alchimie fonctionne, le Losc a toutes les cartes en mains pour s'immiscer dans le haut du tableau et tenir la dragée hautes aux habituels gros clup.