Tour de France des clubs : Nantes, enfin dans le Top 10 ?

Voir le site Téléfoot

error
Par Teddy VADEEVALOO|Ecrit pour TF1|2016-07-17T13:19:54.213Z, mis à jour 2016-07-17T13:21:01.089Z

Avant la reprise du Championnat de France, le 12 août prochain, Téléfoot vous présente les vingt clubs qui feront la L1 en 2016-2017. Aujourd’hui : le FC Nantes.

La saison dernière

Pour la deuxième saison consécutive, le FC Nantes a terminé à la 14ème place du classement. Trop irréguliers tout au long de la saison, les Canaris ont encore connu des soucis offensifs avec seulement 33 buts marqués en 38 matches, soit la troisième plus mauvaise attaque du championnat. Les hommes de Michel Der Zakarian ont souvent fonctionné par séries. 6èmes au soir de la 30ème journée, ils nourrissaient pourtant des ambitions européennes. Mais une mauvaise série de six revers en huit matches a précipité le club dans la deuxième partie de tableau. Leur bilan total ? 12 victoires, 12 nuls et 14 défaites.

Les mouvements de l’intersaison 

Arrivées : Diego Carlos (Estoril, Por), Lucas Lima (Arouca, Por), Thomsen (Aalborg, Dan), Alexander Kacaniklic (Fulham, Ang). Fernando Aristeguieta (retour de prêt, Red Star).
Départs : Adryan, Sabaly et Lenjani (fin de prêt), Birama Touré (Standard Liège, Bel), Rémi Gomis (fin de contrat).


L’équipe-type probable

Nantes : Riou - Dubois, Vizcarrondo, D. Carlos, L. Lima - Gillet, Rongier, Thomasson - Thomsen, Sigthorsson, Kacaniklic.


L’entraîneur : René Girard

René Girard poursuit son tour de France. Après avoir entraîné récemment Montpellier et Lille, le technicien français a choisi Nantes. Il vient ainsi plein d'ambition pour redonner un élan au club nantais, déçu par des dernières saisons poussives. Girard a son passé qui parle pour lui. Champion de France 2012 avec Montpellier, il a également connu le succès avec le Losc en terminant troisième dès sa première saison (2013-2014). Mais sa deuxième et dernière saison lilloise (8ème) a laissé un goût amer aux supporters et il a dû faire ses valises. Après une bonne année sabbatique, le voilà donc qui reprend du service pour amener le FCNA au plus haut.


La star : La Beaujoire

Le FC Nantes ne dispose pas de noms ronflants. Et si l'Islandais Kolbeinn Sigthorsson s'est révélé lors du dernier Euro, cela ne suffit pas à en faire une star. Rendons alors hommage au public exemplaire de La Beaujoire. Depuis leur remontée dans l'élite en 2013, les supporteurs nantais sont unanimement reconnus comme faisant partie des meilleurs en France. Les membres de la Brigade Loire se sont notamment distingués par quelques tifos réussis et des chants toujours aussi réguliers lors des rencontres à domiciles du FC Nantes. Un soutien indéfectible qui attend désormais une équipe à la hauteur.



L’objectif en 2016-2017 

Depuis sa remontée en Ligue 1, Nantes enchaîne les saisons décevantes (13ème en 2014, 14ème en 2015 et 2016). L'ère Michel Der Zakarian s'est achevée en eau de boudin. Le club jaune et vert repart donc sur un nouveau cycle avec René Girard, qui a clairement annoncé la couleur : « On va se mettre au boulot pour avancer, pérenniser le club dans le top 10 ». Les Canaris vont donc tenter de redonner le sourire à leurs supporteurs grâce à des performances plus régulières. Et pour cela, Girard comptera notamment sur les jeunes du centre de formation : « Ici je sais qu'il y a de bons jeunes. Quelques-uns jouent, ont montré leur potentiel, on va s'appuyer là-dessus. Il serait dommage d'aller chercher des joueurs pour des joueurs ».

Notre pari

Dans cette Ligue 1 peu renommée, une équipe pas forcément attendue peut toujours créer la surprise. D'autant plus que René Girard a la recette pour tirer le maximum de ses joueurs. Derrière l'intouchable PSG et les abonnés au premières places que sont Lyon et Monaco, il y a de la place. Voilà pourquoi Nantes pourrait bien faire partie du premier tiers du classement. Avec un groupe plus soudé, aidé par un public en feu, les Canaris peuvent enfin terminer dans la première partie de tableau.