Transfert : Pascal Feindouno signe à l'AS Monaco

Voir le site Téléfoot

Pascal Feindouno
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2011-02-01T12:33:00.000Z, mis à jour 2011-02-01T14:49:52.000Z

Pascal Feindouno effectue son grand retour en Ligue 1. Suite à la grave blessure de Moussa Maazou, l'AS Monaco a recruté le milieu offensif guinéen à la dernière minute du mercato hivernal.

Les supporters de Monaco peuvent peut-être commencer à souffler. Malgré la grave blessure de Moussa Maazou, indisponible jusqu'à la fin de la saison alors qu'il venait d'arriver en prêt sur le Rocher, l'ASM peut se réjouir de l'arrivée de Pascal Feindouno.

Booster le secteur offensif
Laurent Banide, nouvel entraîneur de Monaco, attendra de Pascal Feindouno qu'il anime le secteur offensif d'une équipe en mal de créativité. L'ancien trublion des Girondins et des Verts possède clairement le profil pour apporter à l'attaque des hommes de la Principauté ce supplément technique et d'imagination qui lui fait cruellement défaut. Les attaquants monégasques, sevrés de ballons jusqu'ici, devraient bénéficier de sa qualité de passe.

Un recrutement clinquant
Après une première partie de championnat catastrophique, l'AS Monaco a décidé de prendre les choses en main avec pas moins de six joueurs recrutés durant le mercato hivernal. Les deux plus beaux coups réalisés par le club se nomment a priori Pascal Feindouno et Mahamadou Diarra, tous les deux engagés jusqu'à la fin de la saison. Leur expérience et leur talent pourraient faire le plus grand bien aux asémistes.

Feindouno est-il toujours au niveau ?
Lorsque Pascal Feindouno a quitté Saint-Etienne en septembre 2008 pour rejoindre le Golfe et ses pétrodollars, le joueur était à son apogée. Mais ses deux années passées à Al Sadd, Al Ryyan puis Al Nasr n'ont-elles pas influé sur son niveau ? Sans faire injure aux clubs du Proche-Orient précités, ils demeurent très loin des exigences techniques et athlétiques de la Ligue 1. Pascal Feindouno va vite devoir se remettre dans le bain, s'il veut aider ses coéquipiers.

La 19e place de Monaco a en tout cas décidé les dirigeants à réagir. Les nombreux changements au centre d'entraînement de La Turbie ces deniers jours doivent impérativement provoquer l'effet escompté. Sinon, c'est la relégation assurée.