Dans l'actualité récente

Transfert : recrutement ambitieux pour Marseille

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2010-05-28T09:27:00.000Z, mis à jour 2010-05-28T09:27:00.000Z

Le mercato de l'Olympique de Marseille s'annonce à la mesure des ambitions du club. Même si Jean-Claude Dassier s'évertue à tempérer les ardeurs des médias, l'actionnaire principale Margarita Louis-Dreyfus se dit prête à ouvrir le portefeuille. André-Pierre Gignac pourrait d'ailleurs bien être le premier renfort.

Le mercato de l'Olympique de Marseille s'annonce à la mesure des ambitions du club. Même si Jean-Claude Dassier s'évertue à tempérer les ardeurs des médias, l'actionnaire principale Margarita Louis-Dreyfus se dit prête à ouvrir le portefeuille.

Réduire la masse salariale
L'Olympique de Marseille, en tant que champion de France et détenteur de la Coupe de la Ligue, ne peut pas se permettre de rester inactif sur le marché des transferts. Pour autant, le club ne fera pas n'importe quoi et Margarita Louis-Dreyfus (MLD) se dit prête, selon son représentant Vincent Labrune, à investir massivement dans le recrutement à certaines conditions. Labrune explique au quotidien La Provence : « Nous avons une logique de pérennisation du club au haut niveau. Il s'agit de maintenir la compétitivité de l'équipe en la renforçant. Le but est de viser l'une des deux premières places en championnat et de qualifier l'OM en huitièmes de finale de la Ligue des champions ; dans le même temps, nous demandons au club de diminuer de 10% la masse salariale. Et ce n'est pas forcément incompatible avec la volonté de recruter ».

Ben Arfa, Brandao, Morientes, dehors
En d'autres termes, Didier Deschamps peut espérer voir débarquer l'attaquant de très haut niveau qu'il réclame pour la saison prochaine seulement s'il effectue un sérieux dégraissage de son effectif au préalable. Les joueurs pressentis pour quitter la Canebière seraient Fernando Morientes, Mamadou Samassa, Brandao, Hatem Ben Arfa et Charley Fomen. Une opération allègement de la masse salariale qui n'affaiblirait pas forcément le club vu les noms évoqués et la perspective d'arrivées de quelques éléments de niveau international. D'autant que MLD semble décidée à mettre la main à la poche. Vincent Labrune confirme : « L'actionnaire avait deux possibilités : soit dire 'On achète avec le seul argent des ventes', soit supporter le risque de financer le différentiel entre les départs et les arrivées. Elle a choisi la deuxième solution, alors qu'elle n'y était pas obligée, mais à ses conditions ».


Gignac pressenti

Didier Deschamps a fait d'André-Pierre Gignac sa priorité absolue. Seul hic, le TFC ne veut pas laisser partir l'ancien Lorientais pour moins de 15 millions. Mais quand on aime on ne compte pas et DD apprécie le profil de Dédé, véritable poison des défenses qui ne rechige jamais aux tâches défensives.


Les supporters marseillais peuvent dormir sur leurs deux oreilles, les dirigeants phocéens ne manquent pas d'ambition.