Dans l'actualité récente

Transfert : Rémy et Ben Arfa trop chers pour Bordeaux

Voir le site Téléfoot

benarfa
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2010-06-30T17:22:00.000Z, mis à jour 2010-06-30T17:22:00.000Z

Le mercato girondin risque d'être compliqué. L'absence de participation à une Coupe d'Europe limite grandement le budget que Bordeaux peut allouer aux transferts. Rémy et Ben Arfa, sur les tablettes bordelaises, s'avèrent ainsi trop chers pour le club au scapulaire.

Tarifs prohibitifs
Les craintes des supporters bordelais se matérialisent en ce début de mercato estival. Jean Tigana va devoir trouver des solutions en s'appuyant sur l'effectif déjà en place, car les renforts ne sont pas prêts d'arriver. Les joueurs ciblés par le club semblent tous au dessus des moyens actuels des Girondins. Loïc Rémy, envisagé comme successeur de Marouane Chamack, n'est pas accessible au-dessous de 15M€. Hatem Ben Arfa, lui aussi courtisé par les Marines et Blancs, ne quittera pas la Canebière à moins de 10M€. Autant dire des tarifs prohibitifs pour un club qualifié pour aucune compétition continentale.

Vendre avant d'acheter
La seule perspective pour envisager un recrutement ambitieux serait de vendre au préalable les joueurs majeurs de l'effectif, à savoir Yoann Gourcuff et Alou Diarra, convoités de toutes parts. Si Jean-Louis Triaud répète vouloir conserver ses deux internationaux, des offres conséquentes (de clubs étrangers de préférence) pourraient chnager la donne. Pour Gourcuff, il suffit qu'un club se présente avec un chèque de 25M€, montant de la clause libératoire du meneur de jeu. Pas si évident. La vente d'Alou Diarra, en revanche, laisse la place aux négociations, et le président bordelais pourrait bientôt recevoir une offre de Manchester City. Alors, et seulement alors, Jean Tigana pourra espérer de véritables renforts.