Transferts : Quel avenir pour Gael Kakuta ?

Voir le site Téléfoot

Kakuta, l'avenir en Blues
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2012-06-09T07:30:00.000Z, mis à jour 2012-06-09T07:30:00.000Z

Il est, à 16 ans, directement passé de Lens à Chelsea, et tout le monde l'annonçait tout en haut de l'affiche. Deux ans plus tard, déjà prêté à trois reprises, où en est Gaël Kakuta : toujours une future star ou déjà une étoile filante ?

De Lens à Chelsea, puis prêté à Fulham, Bolton et Dijon, la carrière de Gaël Kakuta commence à flotter entre deux destins : véritable pépite ou nouvel espoir déchu ?


Joe Cole : « Un avenir doré l'attend »


Il n'a que 16 ans quand Gaël Kakuta, milieu offensif chez les jeunes du RC Lens dont on loue déjà sa technique hors-norme et sa maturité précoce, défraie la chronique en annonçant son départ vers Chelsea. Un talent confirmé très rapidement par les plus grands, son coéquipier Joe Cole le trouvant « très doué » avec un « avenir doré à Chelsea et en équipe de France ». Carlo Ancelotti, alors coach des Blues, le remarque et l'intègre au groupe professionnel. Entre août et décembre 2010, Kakuta participe à 12 matchs dont 5 de Ligue des Champions. Signe de débuts forts prometteurs, il prolonge alors son contrat de cinq années jusqu'en 2015.



Des prêts peu concluants


En janvier 2011, pour s'aguerrir plus rapidement en jouant plus régulièrement, le club et le joueur tombent d'accord pour l'envoyer en prêt à Fulham. Là-bas, ses entrées en cours de jeu sont régulières (7 matchs, 35 minutes de moyenne) réussissant même à inscrire un but. La saison suivante il est prêté de nouveau, à Bolton cette fois-ci : 4 matchs de championnats, 18 minutes de jeu en moyenne, Chelsea le rappelle en décembre pour... l'envoyer directement à Dijon, toujours en prêt !



Se relancer auprès de son ex-coach Ancelotti au PSG ?


A Dijon, le jeune tricolore retrouve du temps de jeu (78 minutes en moyenne) et réussit à marquer 5 buts en 17 rencontres. Aujourd'hui de retour à Chelsea, Gaël espère s'y imposer. Mais des joueurs de grande renommée devant lui (Mata, Sturridge, Lukaku, en plus de Hazard, Marin et de Bruyne), l'avenir en Blues de Kakuta semble s'obscurcir et un nouveau départ, définitif celui-là en cas de temps de jeu restreint, serait alors très envisageable. Amoureux de ce profil à mi-chemin entre le buteur et le feu-follet, Carlo Ancelotti n'avait pas hésité à lancer le jeune gaucher français : peut-il essayer de récupérer ce joyau encore brut pour en faire, par exemple, le futur successeur de Nene au PSG ?



Même si Gaël Kakuta a lui-même évoqué un « retour impossible en Ligue 1 », un intérêt du PSG et surtout du coach l'ayant lancé chez les pros ne peuvent le laisser totalement indifférent. Son prix (environ 5M€) ne sera en tout cas pas un obstacle pour le PSG.