Dans l'actualité récente

Transferts : Pogba déjà dépassé par un autre joueur français ?

Voir le site Téléfoot

Antoine Griezmann - Atletico Madrid
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2016-11-04T11:30:49.289Z, mis à jour 2016-11-04T11:32:17.988Z

Après avoir arraché Pogba à la Juventus pour 105 M€, Manchester United serait déjà prêt à battre son record pour un autre tricolore.

Depuis cet été, Paul Pogba est devenu le joueur le plus cher de l’histoire du football, un statut que le milieu de terrain français a pour le moment bien du mal à assumer sur les terrains. Qu’il se rassure, il pourrait bien ne pas garder cette encombrante étiquette bien longtemps.

Les 105 M€ dépensés pour les Red Devils pourraient n’être ainsi qu’un avant-goût de leur nouvelles possibilités sur le marché des transferts.  Les dirigeants mancuniens seraient en effet déjà disposés à battre leur propre record pour un autre joueur hexagonal.


Griezmann, nouvelle cible de Mourinho

Désireux de renforcer son secteur offensif, le Special One aurait ainsi jeté son dévolu sur l’attaquant de l’Atletico Madrid Antoine Griezmann. Intenable cette saison, nouveau meilleur buteur de l'histoire du club en Ligue des Champions, le joueur représente la principale menace pour le duo Messi/Ronaldo dans l’optique de l’obtention du Ballon d’Or. Il a d’ailleurs devancé ses deux concurrents en étant élu meilleur joueur de Liga cette saison.

Si le président du PSG Nasser Al Kelhaifi avait mis en doute les capacités de l’ancien de la Sociedad, ses performances estivales, le couronnant meilleur buteur et meilleur joueur de l’Euro, ont mis tout le monde d’accord et ont fait de lui l’un des joueurs les plus demandés de la planète. Manchester United ne ferait donc pas exception à la règle et serait prêt à faire des folies pour le faire signer.


Une offre démentielle à venir

Alors que Griezmann possède dans son contrat une clause de départ de 100 M€, la presse anglaise révèle aujourd’hui que le prix à payer pour déloger l’attaquant pourrait finalement être bien plus élevé. Malgré l'existence de cette clause libératoire, l'Atlético est en effet en droit de refuser de laisser partir son joueur, sauf si c'est l'attaquant lui-même qui règle ces 100 millions. Auquel cas, il lui faudrait s'acquitter de cette même somme vis à vis du fisc espagnol l'année suivante.

Un montage complexe qui obligerait Manchester à négocier au-delà du montant de la clause pour obtenir l’accord de l’Atletico et ainsi épargner à son joueur tout démêlé avec le fisc espagnol. Une éventualité qui ne ferait pas peur au board des Red Devils. Reste à Savoir si le principal intéressé, très attaché à Diego Simeone, sera prêt à couper le cordon et quitter son mentor…