Trois raisons de suivre le Boxing Day

Voir le site Téléfoot

Eden Hazard Chelsea
Par Florent Barraco|Ecrit pour TF1|2016-12-26T11:07:39.617Z, mis à jour 2016-12-26T11:11:56.232Z

Une journée de Premier League est programmée ce lundi avec notamment Manchester United/Sunderland et Chelsa/Bournemouth.

Alors que la planète foot lève les crampons après une année 2016 bien remplie (championnats, coupes d’Europe, Euro 2016), un pays résiste à la tentation du repos : l’Angleterre. La bûche n’est pas encore totalement digérée qu’une journée de Premier League est programmée dès ce lundi. Trois raisons de suivre le Boxing Day.

Une belle tradition

Jour férié en Angleterre, le 26 décembre est une institution. D’abord sur le plan économique où de nombreux anglais se ruent dans les magasins pour profiter des énormes promotions post-Noël. Et pour les amateurs de football, le Boxing Day offre une belle occasion d’aller au stade. Les tribunes sont familiales, les pères Noël omniprésents et l’humeur festive. Les joueurs sont portés par cette ferveur et, malgré la fatigue, donnent tout. De la Premier League à la quatrième division, l’île vibre au rythme des matches qui se succèdent ou se chevauchent. Mais au-delà de l’aspect féérique, cette journée, ou plutôt cette succession de journées (trois en dix jours), a une importance sportive capitale.

Une période charnière pour la course au titre

Malgré des affiches peu attrayantes – aucun vrai choc n’est programmé – cette journée de championnat ne manque pas d’enjeu. Surtout lorsque l’on regarde le classement. Contre Bournemouth, le leader Chelsea, sans Kanté ni Diego Costa, souhaite conserver ou mieux accentuer son avance (6 points sur Liverpool).  Face à Sunderland, Manchester United veut enchaîner sur une quatrième victoire de suite. Arsenal espère enclencher une dynamique contre West Brom tandis que le champion en titre, opposé à Everton, va tenter de prendre ses distances avec la zone rouge. Si on ne gagne pas le titre durant cette période, on peut le perdre. L’an passé, la défaite d’Arsenal à Southampton avait fait mal autant sur le plan comptable que dans la tête. Les Gunners avaient sans doute laissé filer le titre à Leicester.

Ce n’est que le début

Quand il y en a plus, il y en a encore. Dès vendredi, la Premier League propose sa 19ème journée. Le rythme fou se poursuit. Samedi, Liverpool accueille Manchester City dans un choc important pour la course au titre. Puis le lendemain du Nouvel an (du 2 au 4 janvier), une troisième et dernière journée est programmée avec deux chocs : West Ham/Manchester United et Tottenham/Chelsea. En tout, neuf points peuvent être captés en dix jours. De quoi lancer une dynamique : positive ou négative…

Les rencontres du Boxing Day

Lundi 26 décembre

13h30 : Watford/Crystal Palace

16h : Arsenal /West Bromwich

Leicester/Everton

Burnley/Middlesbrough

Chelsea-Bournemouth

Manchester United /Sunderland

Swansea /West Ham

18h15 : Hull City/Manchester City.

Mardi 27 décembre

18h15 : Liverpool/ Stoke City

Mercredi 28 décembre

20h45 : Southampton/Tottenham