Trois victimes désignées

Trois victimes désignées
Si vous étiez sélectionneur de l'équipe de France, vous n'emmèneriez pas Cédric Carrasso, André-Pierre Gignac et Yann M'Vila au Mondial. Ce sont les trois noms qui ressortent clairement de vos réponses à notre débat. La situation est plus délicate aux autres postes, qui se jouent sur des détails.

LANDREAU, POUR LE VESTIAIRE


On savait que Thierry Henry ne faisait pas l'unanimité en raison de sa demi-saison quasiment blanche à Barcelone. Mais qu'une partie d'entre vous juge que l'international français n'a pas sa place dans les 23+1 de Domenech est plus étonnant. C'est le cas de Francesco Smalto qui le recale "au vu de sa saison". Ceux qui comptent sur l'ancien Gunner mettent en avant son expérience et son vécu : "Le cas Thierry Henry, qui n'a quasiment plus de temps de jeu avec le Barça, est un peu inquiétant. Mais compte tenu de son mental, il est important de le garder", nous dit Audrien Mignon. Une chose est certaine, aucun internaute qui a répondu à notre débat ne voit Henry évoluer en milieu gauche, une place qui revient naturellement à Florent Malouda.


News associées