Dans l'actualité récente

Trophée des champions : ASM / PSG - Neymar, la question qui brûle les lèvres

Voir le site Téléfoot

RTX3D1XG
Par Alexandre COIQUIL|Ecrit pour TF1|2017-07-29T11:05:08.663Z, mis à jour 2017-07-29T11:05:09.980Z

Présent dans tous les esprits, le cas de Neymar a également pris place lors de la conférence de presse d'avant-match, vendredi à Tanger, à la veille du Trophée des champions entre l'AS Monaco et le Paris Saint-Germain. Un cas bien complexe pour Unai Emery et Thiago Silva obligés de jongler avec les mots.

Unai Emery 

Interrogé sur l'impact d'une arrivée de Neymar au PSG

"Ce n'est pas une question pour moi ou pour l'équipe maintenant. Pour moi, les meilleurs joueurs du monde sont dans notre vestiaire. J'ai beaucoup de confiance en mes joueurs car je sais qu'ils vont défendre le maillot à fond. 

On va commencer la saison demain puis le championnat la semaine prochaine. Le mercato finit le 31 août. Beaucoup d'équipes commencent la saison et auront peut-être une équipe très différente quand le mercato sera fini. Je suis concentré sur demain, c'est tout pour le moment. Je pense au travail, à comment surmonter une grande équipe de Monaco.

Thiago Silva 

"Je sais que c'est important parce que j'ai joué avec lui en sélection. Mais ce n'est pas le bon moment de parler de ça, on a un match demain, et après le match on pourra en parler, mais pas tout de suite.

Je parle avec Neymar normalement. Mon avis, tout le monde le connaît. C'est mon ami, ça fait sept ans qu'on joue ensemble en sélection. On a une relation très ouverte. C'est le moment où il doit décider."

Source déclarations : PSG.fr / Conférence de presse


Rappel : Bartomeu exige le paiement de la clause de Neymar (ESPN Deportes) 

Quid du Brésilien dans tout cela ? Actuellement à Miami où il prépare le Clasico face au Real Madrid, l'attaquant catalan devrait probablement disputer son tout dernier match avec le maillot blaugrana dans la nuit de samedi à dimanche. 

Les informations données par le quotidien Sport, samedi, laissent entendre que le Barça serait ouvert à des négociations. Mais pas à n'importe quel prix. 

Dans un nouvel entretien donné à ESPN Deportes, Josep Maria Bartomeu, le président du FC Barcelone, est allé dans ce sens et a adressé un message fort quant à la situation contractuelle du Brésilien : il faudra payer l'intégralité de sa clause de départ pour le récupérer. Un message clair et net adressé au Paris Saint-Germain. 

"Nous voulons que Neymar reste, mais des clauses existent. S'il veut partir, qu'il paie la clause jusqu'au dernier centime, et qu'il parte", a indiqué le dirigeant catalan qui n'avait jamais laissé la porte aussi grande ouverte à un départ du N.11 de la formation blaugrana. Ce week-end semble marquer un tournant dans la vie de tous les protagonistes.


Emery sur le cas Neymar lors de la tournée aux USA