Le Trophy Tour quitte l'Amérique du Sud

Voir le site Téléfoot

Peru
Par Mathieu DUBIE|Ecrit pour TF1|2010-03-11T12:18:00.000Z, mis à jour 2010-03-11T12:18:00.000Z

L'Amérique du Sud a fait ses adieux au Trophy Tour FIFA/Coca-Cola, en espérant revoir bientôt la distinction suprême du football.

Un impressionnant cortège de voitures a escorté le trophée de la Coupe du Monde de la FIFA jusqu'au palais présidentiel de Lima. Les Péruviens se sont pressés le long des rues et ont afflué sur la "Plaza de Armas", en face du palais, dans l'espoir d'apercevoir la célèbre statuette.


Le chef de l'Etat, Alan Garcia, a contemplé le Trophée d'un regard émerveillé, rêvant du jour où le Pérou retrouverait la scène mondiale, dont il est absent depuis dix-huit ans. Le lendemain, plus de 10 000 personnes sont venues jusqu'à près de minuit voir la prestigieuse récompense de plus près, sans doute mues par le même rêve que leur président.



Peru


La tournée a ensuite mis le cap sur Caracas, célèbre pour ses reines de beauté, où les Vénézuéliens ont admiré en connaisseurs l'œuvre d'art de la FIFA, présentée par Coca-Cola et créée par le sculpteur italien Silvio Gazzaniga. Dans un pays où le base-ball est roi, le football a réussi à gagner du terrain au fur et à mesure des progrès de l'équipe nationale.


Pour preuve de sa montée en puissance, le Venezuela s'est récemment qualifié pour la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, qui se déroulera à Trinité-et-Tobago en septembre 2010. Si l'on y ajoute les remarquables prestations de la Vinotinto l'an dernier, à l'occasion de l'épreuve reine des U-20 qui s'est tenue en Egypte, on comprend pourquoi le football est plus populaire que jamais dans ce pays.


A l'heure où la tournée quitte leur continent, les pays sud-américains se préparent à combattre pour le trophée à Afrique du Sud 2010 et espèrent bien le ramener sur leur sol le 11 juillet.