Ukraine-France : Ribéry doit montrer la voie

Voir le site Téléfoot

Penalty Ribery
Par Frédéric YANG|Ecrit pour TF1|2013-11-15T17:02:00.000Z, mis à jour 2013-11-15T17:02:00.000Z

À quelques heures du match aller des barrages pour la Coupe du monde 2014 entre l'Ukraine et la France, les yeux sont braqués sur Franck Ribéry. L'ancien banni des Bleus marche sur l'eau actuellement, au point d'être un des favoris pour le prochain Ballon d'Or®.

À 30 ans, tout semble sourire à Franck Ribéry. Vainqueur de la Ligue des champions, de la Bundesliga et de la Coupe d'Allemagne, en mai dernier avec le Bayern Munich et de la supercoupe d'Europe en août, le natif de Boulogne sur mer réalise une saison exceptionnelle. Si certains en doutaient encore, Ribéry est devenu un winner et le leader que l'équipe de France attendait tant depuis la retraite de Zidane.

Monsieur 54%
Sept ans après ses débuts en Bleu, Ribéry donne enfin la pleine mesure de son talent après avoir alterné le chaud et le froid - débuts tonitruants lors de la Coupe du monde 2006 puis trois ans sans marquer, entre le 1er avril 2009 et le 27 mai 2012. Depuis l'intronisation de Didier Deschamps à la tête des Bleus, «Ch'ti Franck» a été impliqué dans 13 des 24 buts (6 réalisations et 7 passes décisives) de l''équipe de France, soit un ratio de 54%. Ces dernières sorties n'ont fait qu'amplifier ces statistiques avec quatre buts et quatre passes décisives lors des trois derniers matches de la France. En club, Kaiser Franck est également irrésistible avec 10 buts et 7 passes décisives en 17 matches officiels depuis le début de l'exercice 2013-2014.

Le Ballon d'Or® lui tend les mains
Avec de telles performances, Ribéry se rapproche un peu plus du Ballon d'Or® même si Cristiano Ronaldo s'annonce comme un concurrent plus que sérieux. « Ce que je fais sur le terrain, ce que j'ai fait pour revenir à mon meilleur niveau, mon professionnalisme au quotidien, les trophées que j'ai gagnés. Je suis très constant. Le trophée de meilleur joueur européen m'a donné encore plus de force. Il m'a fait passer une vitesse supérieure. J'étais très bon avant. Je suis meilleur aujourd'hui », a sereinement annoncé Franck Ribéry, conscient qu'il est à un tournant de sa carrière.

L'obtention du prochain Ballon d'Or® passera certainement par la qualification ou non de la France pour la prochaine Coupe du monde. Ribéry n'a donc pas le choix, il doit briller lors des barrages. Ce qui confirmerait définitivement sa prophétie : « 2013 est mon année ! »