Umtiti, l'indiscutable porte-bonheur du Barça

Voir le site Téléfoot

RTSI3XE
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2017-03-14T13:37:03.195Z, mis à jour 2017-03-14T13:44:14.882Z

Un homme est toujours invaincu cette saison en Liga, le défenseur français du FC Barcelone, Samuel Umtiti.

Que les supporters catalans se rassurent, si  en étant battu pour la première fois en ayant inscrit un but, Suarez a perdu son statut de talisman, un autre joueur est prêt à prendre le relais comme porte-bonheur du club.


Une première saison aboutie pour Umtiti

Il est arrivé en Catalogne sur la pointe des pieds, à l'issue d'un Euro qu'il a terminé titulaire en finale contre le Portugal, sans savoir qu'elles seraient ses possibilités de démontrer sa valeur pour sa première saison. Six mois plus tard, les doutes sont levés pour Samuel Umtiti. Avec 31 matches au compteur, toutes compétitions confondues, le défenseur central réalise une première saison pleine, s'imposant comme la principale alternative au duo Piqué-Mascherano auquel il devrait vite succéder. Son match monstrueux contre Paris en témoigne :

Mais, au delà de ce temps de jeu et de la confiance que lui accorde Luis Enrique, c'est l'impact que sa présence sur le terrain a sur les résultats de son équipe qui impressionne les observateurs.


Des statistiques exceptionnelles

En effet, le joueur de 23 ans n'a toujours pas perdu en Liga cette saison, mieux, il n'a même concédé aucun match nul. Son bilan est ainsi absolument limpide : 16 matches pour 16 victoires soit un impressionnant 100% ! Sans lui, le pourcentage de succès du club plonge littéralement pour atteindre péniblement les 17% (2 victoires, 6 nuls, 3 défaites). Aucun de ses partenaires ne peut évidemment se prévaloir d'un tel bilan.

Alors, Umtiti est-il simplement un porte bonheur ou doit-il désormais être considéré comme un homme clé du dispositif blaugrana ? Je pencherais pour la deuxième solution, tant il semble plus à l'aise que le vieillissant duo en place. A noter qu'il n'a subi qu'une seule défaite cette saison, en Ligue des Champions au Parc des Princes, qu'il a donc effacée en réalisant un match énorme lors de la fameuse remontada. Incontournable on vous dit !