Un an après... Samuel Eto'o

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2012-03-01T11:01:00.000Z, mis à jour 2012-03-01T11:07:22.000Z

Il y a un an, Téléfoot avait rencontré Samuel Eto'o, alors joueur de l'Inter Milan. Dans cet entretien, la superstar se confiait comme rarement, abordant tous les sujets sans langue de bois. A l'époque, le Camerounais ne parlait pas de transfert en Russie.

En mars 2011, Samuel Eto'o avait accordé à Téléfoot un entretien où il revenait sur son incroyable saison précédente avec l'Inter, où il avait tout gagné, et celle en cours avant un 8e de finale de retour de Ligue des Champions face au Bayern de Franck Ribéry. Pas de Makhachkala à l'horizon...


Après le triplé historique de la saison précédente (coupe-championnat-Ligue des Champions), Samuel Eto'o et l'Inter Milan vivent une saison forcément plus compliquée. Pourtant, les intéristes sont toujours en course pour conserver leur titre en Serie A et encore qualifiés en Ligue des Champions, où ils affrontent le Bayern en 8e de finale. L'Inter éliminera d'ailleurs le club bavarois grâce à un but et deux passes décisives d'Eto'o, avant de se faire sortir au tour suivant par Schalke 04.





Après une saison 2010-2011 où l'Inter Milan ne conservera finalement qu'un trophée, la Coupe d'Italie, avec un doublé de Samuel Eto'o en finale contre Palerme (3-1), le Camerounais est transféré à la surprise générale le 19 août 2011 dans le club russe d'Anzhi Makhachkala pour la somme de 27 millions d'euros. En signant là-bas, l'attaquant devient le joueur le mieux rémunéré du monde, avec un salaire de 20 millions d'euros par an.


Les joies que Samuel Eto'o connaît en club ne se traduisent pas en sélection du Cameroun, et les difficultés que le joueur évoque lors de l'interview accordée à Téléfoot se traduisent notamment par l'absence des Lions indomptables à la CAN 2012. A 30 ans, la star a clairement décidé d'assurer l'avenir de sa famille en signant ce contrat juteux en Russie. Ayant tout gagné sportivement avec le FC Barcelone et l'Inter Milan, Samuel Eto'o a fait un choix dicté par d'autres critères.

Et aussi, il y a un an : Lille préparait son choc face à l'OM en Ligue 1 ; Laurent Blanc chantait pour Les Enfoirés ; Carlo Ancelotti se demandait quelle attaque aligner à Chelsea...