Un but magnifique de Giroud et Arsenal monte sur le podium

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-01-01T18:13:32.414Z, mis à jour 2017-01-01T19:13:52.192Z

Olivier Giroud a marqué un but sublime face à Crystal Palace. Les Gunners s'installent sur le podium.

Nous ne sommes que le 1er janvier 2017 mais Olivier Giroud a peut-être déjà marqué le but de l’année. C’était face à Crystal Palace, lors d'un match qu’Arsenal a remporté pour monter sur le podium.

Comme Mkhitaryan mais en mieux

Olivier Giroud n’est pas homme à se poser de questions. Peu titularisé cette saison, l’attaquant français est plutôt du genre à rentabiliser ses minutes. Déjà décisif lors du Boxing Day, il l’a encore été face à Crystal Palace alors qu’il était aligné d’entrée. Il a d’abord loupé une occasion toute faite en début de rencontre. Mais il s’est rattrapé en y mettant la manière sur un centre de Sanchez pourtant loin d’être évident à reprendre. Comme Henrik Mkhitaryan, Giroud a décidé de la prendre comme elle venait : par derrière. A l’arrivée, c’est un sublime coup du scorpion, plus exceptionnel encore que celui du Red Devil. C’est d’autant plus vrai que l’avant-centre est à l’origine de l’action et a remonté tout le terrain pour conclure. Le but de l’année, sans aucun doute.

Arsenal, sans forcer

Crystal Palace a parfois joué crânement sa chance contre les Gunners mais n’avais pas les armes pour renverser la vapeur. Un peu sonnés par l’ouverture du score de Giroud, les Eagles ont fait ce qu’ils ont pu. Dominés par les Londoniens à l’Emirates, ils se sont créés quelques situations chaudes mais ils ont cédé une nouvelle fois sur une tête d’Iwobi (56e). Après deux défaites, Arsenal termine finalement la phase aller en enfilant deux succès assortis de deux clean sheets.

Arsenal sur le podium

<strong>Tottenham s’était provisoirement installé sur le podium quelques heures plus tôt</strong> mais Arsenal lui a repris sa troisième place dans la foulée, grâce à un petit point supplémentaire. Les Gunners sont respectivement à six et neuf longueurs de Liverpool et Chelsea : ils peuvent donc encore y croire pour peu qu’ils continuent d’enchaîner. Au vu de leur calendrier, c'est fort possible. En prime, avec un Olivier Giroud aussi inspiré et efficace, ils peuvent rêver, à n’en point douter.