Un club chinois offre 75 millions d’euros par saison à Zlatan Ibrahimovic !

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2016-03-24T11:41:18.479Z, mis à jour 2016-03-24T13:57:15.202Z

Pour faire de la Chinese Super League un championnat à rayonnement mondial, le Beijing Guoan serait prêt à proposer un salaire annuel de 75 millions d’euros à Zlatan Ibrahimovic.

Le quotidien italien La Republicca a lâché une véritable bombe mercredi après-midi. Désireuse d’organiser la Coupe du Monde 2026, la Chine est prête à tout pour développer son football, tant sur le plan médiatique que technique. Le gouvernement espère réaliser un gros coup pour accroître la notoriété de la CSL et serait prêt à offrir un salaire de 75 millions d’euros par an à Zlatan Ibrahimovic.

Une offre démentielle pour Ibrahimovic

En fin de contrat à l’issue de la saison au Paris Saint-Germain, Zlatan Ibrahimovic pourrait quitter la France. Les propositions ne manquent pas pour le Suédois : Miami, l’AC Milan et Arsenal se seraient positionnés. Mais c’est bien un club chinois, le Beijing Guoan, qui pourrait recruter le Suédois cet été.

Et pour cause, ce club de l’Empire du Milieu proposerait un contrat de trois saisons à Zlatan Ibrahimovic avec un salaire de 75 millions d’euros par an. Cela représente quasiment les salaires annuels des joueurs de la MSN (Messi, Suarez, Neymar) ou de la BBC (Benzema, Cristiano Ronaldo, Bale). En signant en Chine, Zlatan Ibrahimovic gagnerait cinq fois plus que ce qu’il touche actuellement au Paris Saint-Germain et deviendrait le joueur le mieux payé de l’histoire du football, loin devant Lionel Messi et ses 23 millions d’euros.

Xi Jinping derrière l’opération ?

Le salaire que proposerait le Beijing Guoan à Zlatan Ibrahimovic est complètement démentiel. Mais il entre dans une stratégie menée par le président de la République Populaire de Chine, Xi Jinping. Depuis son arrivée à la tête de l’Empire du Milieu en 2013, il s’est donné pour objectif de faire de la Chine une puissance mondiale du football.

Cet hiver, les clubs chinois ont déboursé 331 millions d’euros pour recruter des stars mondiales telles qu’Alex Teixeira, Jackson Martinez, Ezequiel Lavezzi et Gervinho. Il manque cependant une tête d’affiche capable d’attirer l’attention des médias du monde entier. Celle-ci pourrait bien être Zlatan Ibrahimovic.

Sous l’impulsion du Suédois, le championnat chinois pourrait se développer et attirer d’autres figures du football européen. Une stratégie qui pourrait s’avérer payante pour Xi Jinping, qui rêve d’organiser la Coupe du Monde 2026 en Chine.

S’il signait en Chine cet été, Zlatan Ibrahimovic rejoindrait Ezequiel Lavezzi, son ancien coéquipier du PSG. L’Argentin ne joue toutefois pas au Beinjing Guoan, le club qui offrirait ce salaire démesuré au Suédois. Seuls Kleber, Burak Yilmaz et Renato Augusto jouissent d’une notoriété internationale dans ce club de Pékin, entraîné par un certain Alberto Zaccheroni.

Zlatan Ibrahimovic pourrait alors s’intégrer dans notre onze type du championnat chinois.