Un duel de poids lourds

Voir le site Téléfoot

Un duel de poids lourds
Par DPPI|Ecrit pour TF1|2009-10-21T13:35:30.000Z, mis à jour 2009-10-21T13:35:30.000Z

Dans un choc de monuments européens, le Real Madrid reçoit l'AC Milan lors de la 3e journée de Ligue des Champions. Une victoire permettrait aux Madrilènes de s'envoler dans le groupe C. Chelsea et Manchester United peuvent également faire un pas vers les 8e de finale face à l'Atletico et le CSKA.

. GROUPE A


BORDEAUX - BAYERN MUNICH


Les deux leaders du groupe s'affrontent pour s'échapper en tête, mais leur moral semble atteint. Les Girondins viennent de chuter deux fois en championnat après une longue série d'invincibilité et Gourcuff revient à peine de blessure. Laurent Blanc peut néanmoins compter sur son équipe-type, contrairement à son homologue Louis van Gaal, privé de ses deux vedettes Ribéry et Robben. Le Bayern demeure toujours aussi peu convaincant (6e de son championnat, à six points du leader), mais attention à la réaction d'orgueil, et au retour de Toni.


JUVENTUS TURIN - MACCABI HAÏFA


La Juve reste sur quatre matches sans victoire en Serie A, et la réception des Israéliens tombe plutôt bien pour se refaire. Et surtout pour garder le contact avec la tête du groupe après deux nuls. Le Maccabi de son côté voudra réaliser un exploit (à l'image de Zurich à Milan) en s'appuyant sur la confiance engrangée dans son championnat, où il a réalisé le carton plein (six victoires en six matches).


. GROUPE B


CSKA MOSCOU - MANCHESTER UNITED


MU, qui a repris les rênes de la Premier League, a l'occasion de mettre un pied en 8e de finale en cas de victoire à Moscou, dans un contexte perturbé par les forfaits en cascade (Giggs, Rooney, Evra, Park et Fletcher). Le CSKA, entraîné par Juande Ramos, a remporté ses six derniers matches européens à domicile et doit obtenir au moins le nul pour continuer à viser la qualification.


WOLFSBURG - BESIKTAS


Les Loups remontent peu à peu la pente après un début de saison mitigé et voudront confirmer ce regain, en comptant sur leur trio offensif Misimovic-Dzeko-Grafite (11 buts à eux trois). Wolfsburg se frotte à une équipe de Besiktas qui ne s'est jamais imposée contre des Allemands, qui patauge dans son championnat (7e) et sera privée de ses meneur Delgado et buteur Holosko.


. GROUPE C


REAL MADRID - AC MILAN


Le Real a l'occasion de faire le trou avec son concurrent le plus sérieux pour la première place. Les Madrilènes, toujours privés de Cristiano Ronaldo, ont renoué avec la victoire ce week-end (4-2 contre Valladolid) après leur unique défaite, à Séville. Mais ils devront se méfier d'un Milan revigoré par son succès contre l'AS Rome (2-1), avec un Ronaldinho ressuscité (un but et une passe décisive). A suivre aussi, le match dans le match entre Inzaghi et Raul, les deux meilleurs buteurs de l'histoire des compétitions européennes de club (respectivement 68 et 67 buts).


FC ZURICH - MARSEILLE


A quitte ou double. En cas de 3e défaite, l'OM verrait s'évanouir ses rêves de qualification en 8e de finale, voire de 3e place. Les hommes de Didier Deschamps ont la pression, même s'ils se sont mis dans de bonnes dispositions ce week-end (victoire 3-0 à Nancy). Les Suisses ont eux écrasé une équipe de 2e division en Coupe (7-0) et comptent sur un bon résultat, après le miracle milanais (succès 1-0 à Giuseppe-Meazza), pour jouer les trouble-fêtes.


. GROUPE D


FC PORTO - APOËL NICOSIE


Favori, Porto doit néanmoins se méfier de Chypriotes qui ont tenu la dragée haute aux deux autres clubs du groupe, en n'encaissant qu'un seul but. Ils ne pourront de toutes façons pas faire pire que leurs prédécesseurs de 1963-64 qui avaient établi un ahurissant record en compétitions UEFA lors de leur dernier voyage au Portugal: l'Apoël s'était alors fait aplatir 16-1 par le Sporting!


CHELSEA - ATLETICO MADRID


Les Blues, qui ont lâché du lest en Premier League (défaite 2-1 à Aston Villa samedi), voudront poursuivre leur série vertueuse en C1 à Stamford Bridge, où ils sont invaincus depuis février 2006 (19 matches), pour mettre un pied en 8e. L'Atletico en revanche, englué dans les bas-fonds de son championnat et de son groupe européen, doit réussir un exploit pour redresser la barre. Son buteur Forlan, absent lors de la défaite dimanche à Osasuna (0-3), fait justement son retour dans le groupe.