Un duo retrouvé

Voir le site Téléfoot

Un duo retrouvé
Par AFP|Ecrit pour TF1|2010-03-19T15:23:04.000Z, mis à jour 2010-03-19T15:23:04.000Z

Auteurs des deux buts bordelais mercredi soir face à l'Olympiakos, Yoann Gourcuff et Marouane Chamakh ont joué un rôle décisif dans la qualification girondine pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Une bonne nouvelle pour Bordeaux, qui a besoin de ses deux fers de lance pour avancer.

"Je pense qu'individuellement, il y a des joueurs qui ont retrouvé le niveau qui n'était pas le leur depuis longtemps." Laurent Blanc n'a pas cité de noms, mais on voit bien où l'entraineur bordelais veut en venir. Si, collectivement, les Girondins ne sont pas tout à fait guéris, comme en témoigne leurs 10 minutes de panique en seconde période après l'égalisation des Grecs, ils peuvent au moins se satisfaire d'avoir retrouvé un Yoann Gourcuff et un Marouane Chamakh décisifs. Dans l'optique d'une fin de saison extrêmement chargée, ce n'est pas rien.


Comme un symbole, les deux compères ont inscrit les deux buts de leur équipe mercredi, pesant de tout leur talent dans ce match finalement beaucoup plus compliqué que prévu. Gourcuff, d'abord. Il focalisait sur lui les difficultés actuelles du champion de France. Moins saignant, moins créatif, moins décisif. Tout ceci était vrai mais contre le club du Pirée, le vrai Gourcuff, celui qui fut si précieux pour Bordeaux depuis un an et demi, était de retour. Il y a d'abord eu ce coup-franc magistral, pleine lucarne de Nikopolidis, après moins de cinq minutes de jeu. Son premier but depuis le 27 janvier. "Sur les coups francs excentrés, explique-t-il, j'essaye de frapper très fort et de viser le deuxième poteau, l'objectif est de tirer fort entre le gardien et la défense. A l'aller Micka (NDLR: Ciani) l'avait touché, là il est rentré directement. Mardi, on avait un peu travaillé les coups francs..."


Chamakh a tout connu


Un peu plus tard, il a d'ailleurs failli récidiver, toujours sur coup-franc, mais cette fois le gardien grec a été sauvé par sa transversale. Mais au-delà de sa patte sur coup de pied arrêté, Gourcuff a été quasiment dans tous les bons coups girondins mercredi. Par instants, sur certains gestes, il a semblé retrouver cette aisance qu'on ne lui connaissait plus depuis des semaines. Il a délivré les coups de patte qui en avaient fait un élément-clé de l'équipe de France, comme cette remise après quelques "gri-gri" sur le côté gauche et une passe dans les pieds de Chamakh. Ou encore cette talonnade en pleine course à destination du même Chamakh. Comme, en prime, il y a ajouté son habituel travail de l'ombre en pressant de façon incessante, son bilan est largement positif. Ce Gourcuff là peut changer Bordeaux.


Le cas de Marouane Chamakh est un peu plus compliqué. Au moins autant que Gourcuff, il avait perdu le fil au cours de la période délicate vécue par son équipe. Il avait besoin de se montrer décisif dans un match important. Il l'a été, en libérant Chaban-Delmas d'une tête spectaculaire au second poteau sur une offrande de Trémoulinas. Mais c'est surtout lui-même qu'il a libéré car jusqu'à cette action, il avait raté son match, perdant notamment son face-à-face avec Nikopolidis alors que le score était encore de 1-1. Si l'histoire s'était mal terminée, le Marocain aurait sans doute ruminé un moment ce duel mal négocié. "On a un petit peu douté, et moi aussi, avoue-t-il. Cela s'est senti dans le jeu. Il y a mon face à face que je rate. Le fait que je marque en fin de match a été un soulagement pour toute l'équipe et pour moi, je ne le vous cache pas."


Toujours engagé sur trois fronts, Bordeaux peut tout gagner ou vivre une saison façon Leeds 1973 ou Leverkusen 2002. Pour éviter le second scenario, le club aquitain aura indéniablement besoin d'un Yoann Gourcuff et d'un Marouane Chamakh à nouveau au top. Pas forcément une condition suffisante, mais à tout le moins un préalable indispensable. La soirée de mercredi, laborieuse collectivement mais prometteuse à certains égards, doit donner aux Girondins des raisons d'y croire.


RETROUVEZ LES TIRAGES AU SORT DE LA LIGUE DES CHAMPIONS ET DE LA LIGUE EUROPA VENDREDI MIDI SUR NOTRE SITE.