"Un problème ?"

Voir le site Téléfoot

'Un problème ?'
Par DPPI|Ecrit pour TF1|2009-08-10T15:48:00.000Z, mis à jour 2009-08-10T15:48:00.000Z

Karim Benzema a exprimé son incompréhension suite aux sifflets dont il a été la cible mardi à Saint-Etienne. Si l'attaquant de l'OL admet qu'il y a peut-être un problème entre les Bleus et leurs supporters, il veut vaincre la Turquie et terminer sur une bonne note sa saison mitigée.

KARIM BENZEMA, est-ce que vous avez digéré le cauchemar de Saint-Etienne ?


K.B. : Cauchemar, c'est un grand mot. J'avais l'impression de jouer contre Saint-Etienne. C'est décevant de la part des supporters car on représente la sélection nationale. Je ne les ai pas compris.


Est-ce que vous avez été gêné par ces sifflets durant la rencontre ?


K.B. : Ca gêne toujours un peu. On a toujours besoin des supporters pour nous pousser, nous donner l'envie d'aller chercher la victoire. Je comprends le public qui siffle après une défaite mais là non.


A la mi-temps, vous n'aviez plus envie de revenir sur la pelouse...


K.B. : Il y a de ça mais j'avais également mal à la cheville. Enfin ce match, ce n'était pas la joie.


Est-ce important de gagner face à la Turquie ce vendredi ?


K.B. : Il faut gagner. On fait des démarches vers les supporters mais c'est aussi à nous d'être performants sur le terrain. Les gens viennent nous voir et on doit leur montrer du spectacle. On attend également des supporters lyonnais qu'ils soient derrière nous.


Des sifflets à Marseille, des huées à Saint-Etienne, pensez-vous qu'il y ait un divorce entre l'équipe de France et son public ?


K.B. : A Marseille, ils ont acclamé l'Argentine. Il y a peut-être un problème effectivement. Il faut que l'on donne le maximum sur le terrain.


Les mauvais résultats des Bleus peuvent-ils aussi expliquer cette réaction du public ?


K.B. : On n'a pas toujours été extraordinaires. On a parfois manqué de réussite. Face à la Turquie, on veut montrer que le Nigéria était un accident. Ce n'est pas une question de revanche mais on veut prendre du plaisir.


Quel bilan tirez-vous de votre saison en équipe de France ?


K.B. : Je n'ai pas souvent été titulaire. Je prends toujours de l'expérience avec l'équipe de France. J'ai 24 sélections à 21 ans. A moi de me faire ma place et de faire la différence. Chacun a son heure, il faut patienter. Mon objectif, c'est d'être titulaire à la Coupe du monde. Pour cela, je dois être décisif en équipe de France.


Est-ce qu'il vous tarde de mettre un point final à cette saison ?


K.B. : Elle a été très longue et fatigante. Les vacances vont me faire du bien. Je vais complétement décrocher et couper mon téléphone !


Êtes-vous toujours dans le même état d'esprit : rester fidèle à l'OL ?


K.B. : Je le répète une énième fois : je reste à l'OL la saison prochaine. A moins que Jean-Michel Aulas reçoive une offre énorme et me pousse à partir.