Un sandwich fait monter la pression dans le staff du PSG

Voir le site Téléfoot

PSG entraînement
Par Omar Bendjador|Ecrit pour TF1|2016-11-28T13:06:17.909Z, mis à jour 2016-11-28T13:08:37.160Z

Qu'arrive t-il au PSG ? Un sandwich a failli mettre le feu aux poudres récemment entre deux membres de l'encadrement, et ce n’est pas le premier incident depuis le début de la saison.

Drôle de début de saison au Paris Saint-Germain. Si après des débuts poussifs les joueurs d’Unai Emery semblent enfin lancés, des discordent apparaissent en interne. Une mauvaise habitude qui commence à se répéter trop souvent au gout de certains membres du staff.

Une histoire de sandwich provoque la furie d’un intendant

Le journal L’Equipe rapporte un incident survenu il y a quelques semaines. Au soir de la victoire à Bâle (1-2) en Ligue des Champions, alors que l’avion du PSG fait route vers la capitale, une bagarre a failli éclater entre le responsable des intendants du club et le cuisiner. Le premier aurait reproché au second la qualité des sandwiches proposés à bord de l’appareil. En effet le responsable parisien en question aurait souhaité un sandwich au fromage plutôt qu’au thon. Excédé, l’intendant aurait alors craqué : «  il y en a ras le bol de tes sandwichs. Je vais te tuer, tu ne me connais pas je suis un fou. Je vais te mordre à sang ».

Pas le premier incident de la saison

Si l’accrochage verbal ne s’est pas transformé en bagarre, c’est visiblement grâce à l’intervention d’un kiné. Une situation surréaliste qui confirme que le climat autour de l’équipe professionnelle laisse à désirer. Après les disparitions d’un grand nombre d’équipements de l’équipe professionnelle, du colis du kiné de Thiago Silva, cette altercation ne serait pas la dernière en date. Toujours selon le quotidien, des faits similaires se seraient déroulées après le match nul à Arsenal la semaine dernière. « La situation est devenue invivable, les insultes sont courantes, la direction doit faire quelque chose » confiait un responsable de la formation au journal L’Equipe. Affaire à suivre.