Dans l'actualité récente

Une plainte contre le FC Barcelone pour insultes homophobes envers Cristiano Ronaldo

Voir le site Téléfoot

Cristiano Ronaldo   Real Madrid
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2016-04-05T10:20:16.569Z, mis à jour 2016-04-05T10:20:17.389Z

L’Observatoire espagnol contre l’homophobie a annoncé avoir déposé plainte devant la Commission contre la violence dans le sport contre le FC Barcelone, pour les insultes proférées à Cristiano Ronaldo lors du Clasico.

A quelques heures de son quart de finale aller contre l’Atlético Madrid, le FC Barcelone se serait bien passé de cette affaire. Alors que le nom de Lionel Messi figure dans l’enquête du Panama Papers, les Catalans doivent faire face à une plainte de l’Observatoire espagnol contre l’homophobie. En cause, les insultes des supporteurs catalans proférées à Cristiano Ronaldo lors de la minute de silence en hommage à Johan Cruyff samedi dernier.

Cristiano Ronaldo insulté

Depuis quelques années, Cristiano Ronaldo est régulièrement la cible d’insultes homophobes. Avant le Clasico opposant le FC Barcelone au Real Madrid le weekend dernier, une minute de silence a été observée en hommage à Johan Cruyff. Durant ces soixante secondes, des supporteurs catalans ont insulté Cristiano Ronaldo, notamment de maricón, que l’on pourrait traduire par « tapette ».



Une plainte déposée

L’Observatoire espagnol contre la LGTBphobie (lesbiennes, gays, transsexuels et bisexuels) n’a pas pris cette affaire à la légère et a décidé de saisir la Commission contre la violence dans le sport. Dans un communiqué, le directeur de l’Observatoire, Francisco Ramirez,  s’est montré ferme : « Ces événements regrettables et honteux sont sanctionnables selon la Loi du Sport de 2007. Depuis des années dans les stades espagnols les joueurs et arbitres sont régulièrement la cible d’insultes homophobes sans qu’il n’y ait eu de sanction publique et exemplaire, qui mettrait fin à cette présence continue d’homophobie dans le football. »

Francisco Ramirez a ensuite pris l’exemple de Cristiano Ronaldo qui fait depuis des mois l’objet d’insultes et rumeurs malintentionnées sur son orientation sexuelle : « L’homophobie n’implique pas nécessairement que les personnes qui en souffrent soient homosexuelles, mais seulement que d’autres personnes le croient ou l’utilisent pour les insulter, harceler et humilier. »

Instaurer un protocole

L’Observatoire a rappelé que Cristiano Ronaldo n’était pas la première victime d’insultes homophobes : « Guti, Michel et Guardiola en ont fait l’objet mais il n’y a jamais eu de sanction. » Pour mettre fin à tout cela, Francisco Ramirez demande à Ligue de Football Professionnel la création d’un protocole pour éliminer les comportements intolérants dans le football et réclame la collaboration de l’Association de Footballeurs Espagnols, la Liga et les clubs espagnols.