VAFC : Qui es-tu Ariël Jacobs ?

Voir le site Téléfoot

error
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2013-10-14T17:07:00.000Z, mis à jour 2013-10-15T11:59:06.000Z

Le VAFC a trouvé le remplaçant de Daniel Sanchez. Après avoir accordé sa confiance à un entraîneur venant de Ligue 2, Valenciennes mise cette fois sur un homme qui vient de remporter consécutivement les championnats belge et danois : Ariël Jacobs.

Ariël Jacobs a signé avec Valenciennes un contrat de deux ans, plus une année en option. En France, ce Belge âgé de 60 ans est totalement inconnu du grand public, malgré un CV plus qu'honorable. Une petite présentation s'impose donc.

Les Espoirs et La Louvière
Après une modeste carrière de joueur professionnel (il n'a jamais connu l'élite), Ariël Jacobs débute le métier d'entraîneur en 1984, alors qu'il joue encore, avec le club K Diegem Sport. Cinq années plus tard, il rejoint la Fédération belge, où il s'occupe des moins de 20 ans puis des Espoirs. Cet ancien traducteur pour l'OTAN (!) assiste dans la foulée les sélectionneurs de l'équipe A, avant de tenter l'aventure avec un premier club de l'élite : Molenbeek (1998-2000). Mais c'est avec La Louvière (2001-2004) que Jacobs montre vraiment de quoi il est capable. Il redresse une équipe mal en point, lui permettant de rester en première division puis de remporter la coupe nationale en 2003.

Anderlecht jusqu'au sommet
Fort de son expérience réussie avec La Louvière, Ariël Jacobs effectue des passages à Lokeren (2006) et à Mouscron (2007). Il atterrit finalement à Anderlecht en juin 2007, d'abord en tant qu'adjoint de Franky Vercauteren. Il prend les rênes de l'équipe première quelques mois plus tard, suite au limogeage de ce dernier. Jusqu'à son départ en 2012, Jacobs permet au plus grand club belge d'étoffer son palmarès avec une coupe en 2008 et surtout deux titres de champion (2010 et 2012).

Un séjour réussi au Danemark
En juin 2012, Ariël Jacobs fait ses valises pour le Danemark et le FC Copenhague. Là encore, ses méthodes font merveille puisque l'équipe remporte le championnat dès sa première saison. Mais un mauvais début lors de l'exercice suivant (2 points en 5 matches) sonne le glas de l'entraîneur belge. Mine de rien, Jacobs vient tout de même d'enchaîner deux titres de champion dans deux championnats différents (Belgique, Danemark). Le genre de performance qui vaut à d'autres coaches une reconnaissance internationale.

Ariël Jacobs a prouvé avec le FC Copenhague qu'il savait s'exporter. Les dirigeants valenciennois espèrent maintenant que le Belge s'adaptera aussi facilement à la Ligue 1.