Vidéo Bayern Munich-Real Madrid : la claque de Ribéry donnée à Carvajal

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2014-04-30T08:01:00.000Z, mis à jour 2014-04-30T09:44:45.000Z

Face au Real Madrid, Frank Ribéry a vécu un véritable cauchemar. N'arrivant pas à contrôler ses émotions, il s'est rendu coupable d'un vilain geste sur Carvajal.

Il est de coutume de dire que les grands matches exacerbent les émotions des joueurs. Alors, quand le Real Madrid mène 3-0 face au Bayern Munich, les joueurs sont sous tension. Ce n'est pas Ribéry qui affirmera le contraire, lui qui a infligé une claque à Carvajal. Une scène que vous pouvez découvrir en vidéo sur le site internet de Sky, en cliquant sur le lien ci-dessous.

>LA CLAQUE DE RIBÉRY DONNÉE À CARVAJAL

Ribéry baffe Carvajal
Face au Real Madrid, Frank Ribéry a vécu un véritable enfer. Peu en réussite sur le terrain, l'international tricolore s'est illustré d'une manière moins glorieuse. Alors que les Bavarois sont menés 3-0, les esprits s'échauffent entre le Français et Carvajal. Les deux s'échangent des coups d'épaule, avant que l'ancien joueur de l'Olympique de Marseille ne profite d'être caché par Boateng pour asséner une gifle au visage de Carvajal. Heureusement pour Ribéry, l'arbitre n'a pas vu son geste, qui aurait largement mérité un carton rouge. Qu'on se le dise, la commission de visionnage de l'UEFA sanctionnera a posteriori le Français.

La petite claque de Ribéry en tapinois à Carvajal... #BayernReal pic.twitter.com/FPtFVaCTAv

— Philippe Verneaux (@PhVerneaux) 29 Avril 2014

« Lui aussi m'a mis une baffe ! »
Interrogé à l'issue de la rencontre, Frank Ribéry est revenu sur son mauvais geste infligé à Carvajal. Pour le Français, l'Espagnol n'est pas non plus exempt de reproches : « Il y a eu des tensions, beaucoup de nervosité. C'est comme ça, on s'est mis chacun une baffe. Lui aussi m'a mis une baffe ! » Au micro de Canal +, l'ancien de Boulogne-sur-Mer est revenu sur la déroute subie à l'Allianz Arena : « On peut parler d'un cauchemar. À partir du moment où on prend deux buts sur coups de pied arrêtés, le match est difficile. On est tous passé à travers ce soir dans cette demi-finale retour. On a fait des erreurs, il faudra les retenir pour l'année prochaine. On était tous un peu nerveux, peut-être trop agressifs dans le sens où on n'a pas l'habitude d'être menés. On a déjoué, on l'a payé cash. Il ne faudra pas oublier ce match pour la suite. On est tous déçus mais il nous reste une finale de Coupe [ndlr : contre Dortmund le 17 mai], il faudra essayer de la gagner. On aurait dû jouer comme on sait le faire. On a fait un bon match à Madrid mais ce soir, on a tout raté».

Et l'équipe de France ?
Si Ribéry n'a pas à assumer seul la déroute face à Madrid, il semble bien en-dessous de son niveau qui l'a fait grimper sur la troisième marche du podium du Ballon d'Or ® la saison passée. Depuis son retour de blessure début mars, le Français n'a jamais retrouvé toutes ses capacités. En 2014, il n'a inscrit que quatre pions en 15 rencontres, et a été bousculé par son entraîneur, Pep Guardiola. Une mauvaise nouvelle pour l'équipe de France, dont Ribéry est un de ses principaux cadres. Surtout que la prestation de l'international tricolore n'est pas passée inaperçue aux yeux de Didier Deschamps, lui qui était présent dans les tribunes de l'Allianz Arena mardi soir.