VIDEO Espagne-Tahiti : Un exemple pour Fernando Torres

Voir le site Téléfoot

error
Par La REDACTION|Ecrit pour TF1|2013-06-21T13:07:00.000Z, mis à jour 2013-06-21T13:18:02.000Z

L'Espagne a comme prévu écrasé Tahiti en Coupe des Confédérations avec un score fleuve de 10-0. Mais paradoxalement, les grands vainqueurs de cette rencontre sont peut-être les coéquipiers de Marama Vahirua. Il suffit d'écouter Fernando Torres...

La victoire 10-0 de l'Espagne contre Tahiti en Coupe des Confédérations jeudi au Maracana constitue un nouveau record dans le tournoi. Jamais une équipe n'avait gagné par un tel écart. Mais malgré cette fessée administrée par la Roja, les joueurs polynésiens sortent grandis de cette confrontation. Leur principal bourreau, Fernando Torres qui a inscrit un quadruplé, leur a rendu un vibrant hommage après la rencontre.

Fernando Torres (Espagne) :
« Tahiti a joué avec 100% de passion, d'amour du football et de fairplay. Ils sont un exemple pour beaucoup d'autres équipes. Ils n'ont pas le niveau pour rivaliser mais ils tentent quand même de jouer, d'en profiter. Ils ont le sourire jusqu'à la dernière minute. Ils n'essayent pas de casser le jeu, de blesser leurs adversaires ou de jouer un mauvais football. Au contraire, ils essayent de jouer et de s'amuser. Ce sont des exemples à suivre pour beaucoup d'autres équipes et c'est ce qu'on retiendra de ce match. Nous sommes devenus de grands fans de cette équipe. »

Marama Vahirua (Tahiti) :
« Je dis à chaque fois à mes coéquipiers que l'on vit un rêve éveillé. Alors profitons-en ! On est tous conscient que cela ne se reproduira peut-être plus jamais donc on a voulu vivre tous ces moments intensément. Afin de pouvoir se dire dans dix, quinze, vingt ans : on y était. »

Eddy Etaeta (sélectionneur de Tahiti) :
« C'est vraiment étonnant ce qui nous arrive ici au Brésil. Malgré la lourde défaite, malgré les buts qu'on encaisse, on a eu tout le soutien des supporters présents au stade Maracana. A la fin ils nous ont applaudis. Ce soir on a perdu 10-0, mais je pense qu'on a gagné une grande victoire en touchant le cœur des Brésiliens. Et je voulais dire un grand merci à tout le public brésilien. »