Dans l'actualité récente

VIDEO - Fenerbahce : 4 cartons rouges pour les joueurs, l’équipe perd le titre

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2015-05-26T15:44:21.509Z, mis à jour 2015-05-26T15:53:31.537Z

Fenerbahce a vécu un lundi noir. L’équipe a fait match nul 2-2 contre Istanbul Basaksehir et a par la même occasion dit adieu au titre. Quatre de ses joueurs ont reçu un carton rouge. Le tout en dix minutes.

C’est ce qui s’appelle péter un plomb. Lundi soir, lors de la 33ème journée de Super Lig, Fenerbahce croisait le fer avec Istanbul Basaksehir. La bande à Moussa Sow devait absolument s’imposer pour espérer remporter le titre. Fenerbahce a finalement fait match nul 2-2 et quatre de ses joueurs ont été expulsés. Ils ont littéralement craqué à la fin de la rencontre. Pierre Webo a infligé un coup de pied sauté dans la tête d’un adversaire. Découvrez cette scène en vidéo sur le site internet  du BleacherReport, en cliquant sur le lien ci-dessous :

► PIERRE WEBO INFLIGE UN COUP DE PIED DANS LA TETE DE SON ADVERSAIRE (VIDEO)

4 rouges en 10 minutes

Mené 2-0 à la mi-temps par Istanbul Basaksehir, Fenerbahce a tout tenté pour recoller au score. Diego a réduit la marque à la 81ème minute, avant que tout ne s’emballe pour la bande à Bruno Alves. En dix minutes, quatre joueurs ont écopé de cartons rouges. Le premier a été infligé à Topuz, pour une semelle trop appuyée. Neuf minutes plus tard, Alves est expulsé pour avoir touché le ballon du bras sur la ligne de but.



A la 92ème minute, Erkin écope lui aussi de la biscotte rouge. En cause, une protestation trop véhémente. Malgré son égalisation en fin de match, Pierre Webo ne parvient pas à maitriser ses nerfs. Alors qu’un adversaire tente de dégager le ballon de la tête, le Camerounais lui inflige un violent coup de pied au crâne. La sanction est immédiate.

Vidéo : Galatasaray-Fenerbahçe, les frères ennemis d’Istanbul


Avec sept joueurs sur le camp, Fenerbahce a pu terminer la rencontre, mais a dit adieu au titre. Pour la 20ème fois de son histoire, Galatasaray remporte le précieux sésame.