Dans l'actualité récente

VIDEO Hommage : Riquelme, adios l'artiste

Voir le site Téléfoot

error
Par La REDACTION|Ecrit pour TF1|2015-01-27T14:15:00.000Z, mis à jour 2015-01-27T17:15:02.000Z

Juan Roman Riquelme, le dernier vrai numéro dix selon certains, a annoncé dimanche 25 janvier à 36 ans qu'il prenait sa retraite. Voilà qui méritait un petit hommage en vidéo...

Quand un amateur de foot pense meneur de jeu aujourd'hui, peu de noms lui viennent à l'esprit parmi les joueurs en activité. Car le numéro dix au sens où les puristes l'entendent est une espèce en voie de disparition depuis de nombreuses années déjà. Et pour beaucoup, son dernier prestigieux représentant en date se nomme Juan Roman Riquelme. L'Argentin, passé par le FC Barcelone et Villarreal, a annoncé à 36 ans qu'il raccrochait les crampons. Pour les plus jeunes d'entre vous qui n'ont pas connu ce merveilleux joueur, Riquelme, c'était ça :

>>> RIQUELME LE MAGICIEN (vidéo)
Aussi talentueux que lent
Même à son meilleur, les détracteurs de Juan Roman Riquelme le considéraient comme un joueur trop lent. Effectivement, la vitesse de course n'a jamais été le point fort de l'Argentin, ni même l'endurance. Mais le meneur de jeu compensait largement ses aptitudes physiques limitées par une technique et une vision du jeu très au-dessus de la moyenne.

Eternels regrets
Un joueur aussi talentueux que Riquelme aurait sans doute mérité une carrière et un palmarès plus importants en Europe. Mais son passage au Barça de Van Gaal (2002-2003) reste un échec, et s'il est devenu le patron de Villarreal ensuite (2003-2007), l'envergure de ce club ne lui a pas permis d'étoffer son armoire à trophées.

Au final, Juan Roman Riquelme a surtout pu exprimer son talent en Argentine (Argentinos Juniors, Boca Juniors) et avec l'Albiceleste (68 sélections).

#Riquelme met un terme à sa carrière ! Merci pour tout #LEGENDE https://t.co/XhWkT0vtiH

— Insolite-Foot (@InsoliteFoot) 26 Janvier 2015