Vidéo insolite - Quand Cristiano Ronaldo soutient un enfant moqué par tout un public

Voir le site Téléfoot

Cristiano Ronaldo
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2015-05-05T15:29:00.000Z, mis à jour 2015-05-05T15:35:06.000Z

Véritable compétiteur dans l'âme, Cristiano Ronaldo est capable de s'énerver sur le terrain car son équipe joue mal. Mais le Portugais a avant tout un grand coeur, et l'a une nouvelle fois prouvé.

Alors qu'il essayait d'interviewer Cristiano Ronaldo en portugais, un enfant a été moqué par tout un public. En cause, son accent quelque peu hésitant. Face aux rires des spectateurs, le joueur du Real Madrid a tenu à prendre la défense du Japonais. Une scène émouvante que vous pouvez découvrir en vidéo sur le site internet de The Sport Bible en cliquant sur le lien suivant :

► CRISTIANO RONALDO SOUTIENT UN ENFANT MOQUE PAR TOUT UN PUBLIC (VIDEO)

« Pourquoi sont-ils en train de sourire ? »
Alors qu'il participait à une émission, Cristiano Ronaldo a été interviewé par un enfant japonais. Plein de courage, le gamin a tenté de poser ses quelques en portugais, la langue natale du joueur du Real Madrid. Malgré ses efforts, l'enfant a eu quelques difficultés. Moqueur, le public ne l'a pas loupé et a ri. Une réaction qui n'a pas été du goût de Cristiano Ronaldo : « Pourquoi sont-ils en train de sourire ? Il parle bien portugais ! Très bien. Ils devraient être contents car il fait de son mieux. C'est bien. »

Cristiano Ronaldo #Respect pic.twitter.com/D9QzDjwh1V

— Troll Football (@Troll__Football) 3 Mai 2015

Une réaction qui tranche avec son attitude face à Almeria
La semaine dernière, le Real Madrid affrontait Almeria en Liga. Arvalo Arbeola avait alors « volé » un but tout fait à Cristiano Ronaldo. Fou de rage, le Portugais avait montré son mécontentement et n'avait pas célébré le but avec son équipe. Capable de coups de sang, CR7 a montré qu'il avait tout de même un cœur énorme.

Cette vidéo relancera l'éternel débat entre Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. L'Argentin est lui aussi capable de geste de grande classe, comme l'atteste son attitude face à Cordoue.