Dans l'actualité récente

Vidéo insolite : il imite Mario Balotelli... les muscles en moins !

Voir le site Téléfoot

Zotti imite Balotelli (insolite)
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-11-23T13:57:48.109Z, mis à jour 2015-11-23T16:01:06.396Z

Dans un match comptant pour la troisième division brésilienne, un joueur a tenté de reproduire la mythique célébration de l'attaquant italien... avec plus ou moins de succès !

2012. Demi-finale de l'Euro. Mario Balotelli met l'Allemagne à genoux en claquant un doublé monstrueux. Mais au-delà de ses deux magnifiques réalisations, l'Italien se distingue par une célébration dont lui seul a le secret, torse nu et les muscles gonflés, ce qui n'a pas manqué de faire le tour des réseaux sociaux et des terrains du monde entier. Et trois ans plus tard, « l'effet Super Mario » ne s'est visiblement pas estompé.

MyTELEFOOT - Les Mythos : Bielsa, Balotelli, Ben Arfa (août 2015)


Le ridicule ne tue pas

Dans un match de troisième division au Brésil, la Série C, Vila Nova a balayé Londrina sur le score de quatre buts à un. Auteur d'une somptueuse reprise de volée, un certain Zotti a voulu marquer le coup en célébrant son but comme Mario Balotelli. Problème : le joueur n'a pas la carrure de l'attaquant italien, ce qui donne un air un peu ridicule à sa joie. Dommage car l'imitation était parfaite. Mais comme dirait l'autre, « l'essentiel est ailleurs ».

► Voir la vidéo de Zotti imitant Balotelli

Début de saison cauchemardesque pour Balotelli

Prêté par Liverpool au Milan AC après une saison médiocre chez les Reds (quatre buts seulement toutes compétitions confondues en 28 matches), Mario Balotelli n'a disputé que quatre rencontres depuis le début de la saison pour un but marqué et n'a plus foulé les terrains depuis le 27 septembre dernier. L'attaquant italien de 25 ans traînait une pubalgie et a été opéré le 18 novembre dernier, ce qui va l'éloigner des terrains pendant au moins quatre semaines selon le club rossonero.


Décidément, « Super Mario », qui a pourtant un indéniable potentiel, n'a jamais aussi mal porté son surnom...